10

Thérapie de l’élastique!

Vous connaissez?

Thérapie d’impact ou psycho-pop, je ne sais pas vraiment d’où ça vient, mais depuis 2 semaines, je porte un élastique bleu, plutôt moche au poignet.  J’ai même remarqué un marque bleutée qui vire au jaune depuis quelques jours…

Pourquoi?  Parce que j’avais besoin d’un rappel, constant, que quand on tire trop fort l’élastique, il cède sous la tension…   Qu’on peut supporter bien des choses, mais qu’il y a aussi des limites.  Que parfois, ces limites sont déjà dépassées, etc…

***

Il y a un peu plus d’une semaine que mon père est hébergé en CHSLD et ce fut beaucoup d’énergie et de stress que de coordonner le tout à une journée d’avis.  Nous avons dû réfléchir à des questions éthiques et faire des choix au sujet des soins à lui apporter.  Pas facile…

Et tant de choses à faire!

Deux chats à placer, une maison à nettoyer et à entretenir, des comptes à payer, une auto de plus, un frigo à vider, un terrain, des piles et des piles de paperasse à classer (mon père a garder toutes ses factures, depuis toujours), etc…

 Et une  nouvelle chambre à aménager pour lui recréer un cocon douillet. Alors que je cherchais chez lui quoi lui apporter,  je suis tombée sur une belle boîte de métal avec des jolis chats dessus.  Quand je l’ai ouverte, j’y ai découvert des centaines d’élastiques!

Assez  pour des mois et des mois de rappels que, même si j’ai mille choses à faire, je ne peux pas étirer l’élastique à vitam aeternam.  En fait, j’en ai assez pour en offrir à toutes les personnes qui en ont trop sur les épaules.  Des intéressées?

*Pst!  Mon papa va bien, il est en sécurité, je vais pouvoir relâcher la pression doucement, je suis moi-même un peu sur le cu…  Mais, je viens de m’arrêter, je prends doucement soin de moi, enfin.

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This