0

Diversité corporelle: l’histoire de Maude

Diversité corporelle: l'histoire de Maude

En quoi le sujet de la diversité corporelle est important pour vous ?

Tout au long de mon parcours, j’ai croisé des gens qui souffraient à divers niveaux quant à leur différence corporelle. Cette souffrance m’a amenée à me questionner sur qu’est-ce qui est la norme? Qui a décrété dans la vie qu’il fallait être d’un tel ou tel format pour être normal? Étant de nature rebelle, je remets en question ces diktats de beauté pour promouvoir un état d’être plus qu’un état de paraître. Et si la beauté venait plutôt de l’intérieur?

Quelle était votre relation avec votre corps pendant l’adolescence ? Au début de votre vie de jeune adulte ? Maintenant ?

 J’ai eu une relation d’indifférence et de rejet avec mon propre corps. Adolescente, je n’acceptais pas mes courbes et je les cachais honteusement par des vêtements amples. Ca m’a pris du temps avant d’accepter ma féminité et ce corps en rondeurs. Au travers de différentes expériences de vie et de modèles positifs comme Ashley Graham, j’ai fini par accepter mon corps tel qu’il est maintenant. Depuis, j’assume, en toute confiance, mon corps féminin en rondeurs en toute confianc. D’ailleurs, je l’exprime à travers de mes illustrations que j’ai nommées mes Belles et Rondes. Je suis fière d’être une femme belle et ronde.

Lisez l’histoire de l’investigatrice, Julie Philippon, publiée sur le Huffington Post

Quelle partie de votre corps préférez-vous et pourquoi ?

J’ai toujours beaucoup aimé mes yeux verts et taquins. C’est d’ailleurs une chose que je remarque rapidement chez les gens. Un regard qui rit et qui sourit sincèrement!

Pour ne rien manquer de notre projet, recherchez le hashtag #30couleurs ou cliquez ici ! 

 

Diversité corporelle: l'histoire de Maude

Le moule présenté est carré et je suis en rondeurs. Je ne rentre pas dans le moule!!

Pourquoi avoir choisi cette photo, qu’est-ce qu’elle représente pour vous ?

Dans tout le travail d’acceptation de soi que j’ai fait, accepter ma folie et mon côté rebelle a fait partie de la réflexion. Je ne pouvais donc pas avoir une photo sérieuse dans un contexte standard!

 Écoutez l’entrevue de Julie Philippon, à Radio-Canada, où elle explique d’où vient ce projet #30couleurs

Qu’aimeriez-vous dire à la personne de votre choix (vous ado, à un enfant, un adulte signifiant, un passant, etc.)?

Je lui dis qu’elle est belle et rayonnante (oui oui, je le fais pour vrai). Lorsque je croise une personne qui me touche par son énergie, son assurance ou son sourire, je me permets toujours de lui dire. C’est tellement important de créer des liens entre , car dans le fond, c’est là que réside la beauté, dans la connexion entre nous, même si c’est le temps d’un regard, d’un bonjour ou d’un compliment!

 

Maude Leblanc

Spécialiste de pour femmes d’influence et illustratrice

Et vous, quelle est votre histoire? 

  • Pour suivre Maude, visitez  sa page Facebook ou son compte Instagram
  • Lisez l’histoire de Jennifer Doré Dallas, ici, celle de Blaise  ou celle d’Edith
  • Pour toute demande, écrivez-nous à 30couleurs@gmail.com
  • Crédit photo : Cédric Pharand
Les 30 couleurs de la diversité CORPORELLE, c’est quoi ?/mamanbooh

Les 30 couleurs de la diversité CORPORELLE, c’est quoi ?

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This