11

Ergo: dextérité fine et les boutons!

Voici un 2e exemple d’activité faite en thérapie avec l’ergothérapeute du centre de réadaptation. Fillette y travaille un geste de la vie courante: défaire un bouton! Ouf! Quel travail… C’est difficile, il faut utiliser les deux mains, en même temps et coordonner le geste avec l’oeil. Ça demande de la force et de finesse en même temps. Mais après les exercices, il y a une belle motivation: un collant caché au fond de la poche! Nous avons aussi trouvé une veste avec de gros boutons que Fillette porte. Elle s’y pratique en même temps.

Pour vous faire un portrait, ma fille est en maternelle et elle a 5 ans depuis septembre. Il est très difficile pour elle de boutonner et encore plus ardu de déboutonner (mais quand on tire fort, il arrive souvent que ça lâche!!!). Ses pantalons lui tombent parfois sur les genoux pcqu’elle ne les a pas rattachés. Le velcro est très gagnant sur les bottes, souliers sports et bottines, mais il ne permet malheureusement pas de différencier la droite de la gauche…
Alors, si un jour, vous croisez un enfant ayant les souliers inversés, les pantalons qui tombent et la veste qui tient seulement grâce un bouton mal enligné avec sa boutonnière, souriez de bon coeur! Vous n’êtes peut-être pas seulement devant un enfant négligé ou gauche, mais peut-être bien juste devant un enfant qui a un handicap invisible qu’on appelle dyspraxie! Maintenant, imaginez en hiver ou quand ils ont 11 ans…

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This