16

«Le suicide n’est pas une option» :: première partie

Samedi dernier, j’ai pris mon courage à deux mains et à 14h30, je poussais les portes d’Astral média pour participer à la prochaine campagne «Le suicide n’est pas une option».

Moi, toute belle (Merci Antonine!), les yeux encore brillants, devant une affiche nous donnant des détails.

Être devant une caméra, sur un petit banc, pour parler du suicide, c’est assez intimidant.


Se faire maquiller, comme si...


J’ai été accueillie par deux filles qui ont leur cause à coeur et qui ont su me mettre à l’aise.
Merci Julie Harmen-Lemelin et Antonine Yaccarini!
J’ai eu l’impression quand participant ainsi (petit témoignage vidéo), je donnais au suivant. Qu’à mon tour, mes mots pourraient peut-être apporter un peu d’espoir, de réconfort et surtout de la motivation à d’autres. Que mon expérience ferait peut-être une différence pour d’autres parents (parce que mon message s’adressait principalement à eux) qui vivent une crise (maladies, handicaps, épuisements, deuils, etc.).
Moi qui pleure comme une Madeleine pour presque tout et rien, j’étais curieusement calme. Mes yeux brillaient, mais j’ai réussi à parler sans que mes larmes coulent. J’étais ancrée, j’avais une mission et je l’ai faite. Mettant la peur du ridicule et du jugement (de vieilles amies!) de côté, confiante et même contente d’être là pour en témoigner.
Être encore là tout court…
Je vous reviens bientôt avec d’autres détails sur la campagne, une photo officielle de moi et surtout, l’essentiel de mon message, ma propre petite histoire quoi!

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This