20

She’s back! Ou mes vieux amours… #LoiDeMommy

Voici le livre choisi par Camille ce soir. Ça tombait bien!
Acheté 0.50$ à un bazar l’été dernier…

2011 commencera avec des retrouvailles… Je retourne officiellement au travail après plusieurs années d’arrêt, demain matin à 8h00! En fait, depuis le 5 novembre 2007, je suis en congé de maladie. Oui! Vous avez bien lu. Surprise!
3 ans et quelques mois, c’est très long et je vous avoue que je suis à la fois excitée et anxieuse… Je pensais à tord recommencer avec la rentrée scolaire en août dernier, mais comme je n’ai pas inventé la Loi de Mommy par ennui et que ma vie me réserve plein de surprises (même si j’ai souvent essayé de la contrôler, de prévoir, de tout arranger pour le mieux…), le grand jour, c’est demain.
Si j’ai quitté l’école, c’est pour des raisons familiales et personnelles (d’où ce blogue), mais j’ai toujours aimé l’enseignement, le contact avec les enfants, voir les yeux briller et apprendre à apprendre. J’avais le feu sacré et je me donnais à 100%. Curieusement, j’étais déjà ouverte aux différences. Mademoiselle C, Soeur Theresa, Émilie Pronovost m’inspiraient.
Aujourd’hui, j’aurais aimé être seule pour me préparer, mais j’étais avec mes cocos, Fillette avec un r.v. en p.m., Papabooh! travaillait de la maison et il y avait la literie de nos invités à laver, les décos de Noël à ranger et le retour demain au CPE pour Fiston et à l’école pour les filles. Je ne peux pas dire que j’avais un super bon moral.
Je ne me sens pas prête, je ne sais plus comment m’habiller autrement qu’en mou, je ne sais pas si j’ai encore la « drive » que ça prend, si je vais être assez vite pour tout suivre et comprendre. Si je serai à la bonne place, si c’est toujours ma place. Si je vais réussir à concilier travail-famille-handicap-et autres petites extras…
J’ai peur de déranger, de faire de la peine aux enfants, aux parents, à celle qui me remplace avec brio depuis le début de l’année, à mes collègues et amies. Je suis « out », j’ai manqué plein de choses, je ne connais plus les familles, ni les enfants et une partie du personnel. Je demeure toujours à côté, dans le même quartier, mais pas pour longtemps encore.
Mais, je sais aussi que je reviens avec un nouveau bagage, des petites rides de sagesse, une vision différente, moins de bibittes, mais plus de responsabilités avec mes enfants ayant des besoins particuliers. J’ai accumulé quelques crédits côtés troubles d’apprentissage et de comportement, nouvelles technologies, stimulations précoces, etc…
Depuis la naissance de mon fils, j’ai mis de côté la femme professionnelle pour ma famille, mes enfants et pour mon équilibre mental, j’ai besoin de retrouver une certaine autonomie, une indépendance et un sentiment d’accomplissement autre que d’être toujours en train d’éteindre des feux et de déplacer mers et montagnes pour mes enfants.
::
Je retourne à mes anciens amours.
J’espère que le courant passera toujours.
::
Écrire me fait beaucoup de bien ce soir, j’ai de plus en plus hâte à demain. Peu importe ce qui arrivera. Je vais y aller un petit pas à la fois. Je serai peut-être moins présente ici et . Mais, avec un peu de magie, ça ira, non?

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This