5

Un autre oubli…

Aujourd’hui, j’ai complété le plus beau cadeau que je pouvais faire pour mon garçon… Je remettais ce moment depuis quelques jours, mais ce midi, je me suis habillée et coiffée (lire je n’étais pas en pantalon de yoga!), j’ai pris un sac, un stylo et un tas de paperasse et je suis allée remplir les formulaire pour inscrire fiston à la clinique d’orthophonie de l’Hôpital de St-Jérôme.

J’ai lu les questions, je me suis replongée dans le passé et j’ai commencé à inscrire les informations et les réponses. Pour moi, c’était difficile de recommencer le processus sans retourner dans le passé et de ne pas paniquer face à l’avenir. De rester centrer sur le fait que pour Fiston, contrairement à Fillette, on parle d’un retard de langage et non d’un trouble sévère, (…).

Mais, pour la première fois, j’ai fait l’exercice avec un certain détachement. Je suis allée dans un Café, je me suis prise un Latte avec un scone, je me suis installée à une table près d’une fenêtre. La mère victime avait laissé sa place à une femme, professionnelle, qui avait tout simplement un travail à faire.

J’ai donc complété mon dossier comme un pro et j’ai senti en moi monter une puissance, une force et une conviction. Ayant fini, je suis ressortie sous la pluie convaincue d’avoir fait un bon boulot, fière de moi, comme si je venais enfin de reconnaître ma valeur.
*Bonne fête mon coco, maman aussi à quelque chose à souligner, on va faire ça ensemble à l’avenir…

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This