0

Conférence d’ouverture et passage à la radio: Québec je t’aime!

Conférence d'ouverture à Québec: mission accomplie

Québec, vendredi, 16h06, il y a exactement une semaine, je vivais un de mes week-ends les plus stimulants, en plein sur mon « x », à vie, rien de moins!

Lisez mon billet suite à ma première conférence à Montréal

Une entrevue à la radio

Après des heures pénibles à conduire dans la tempête, nous sommes arrivés avec un peu de retard, mais malgré que je n’ai pas eu de temps pour me calmer un peu et même aller aux toilettes, j’ai vécu une expérience des plus agréables: une entrevue à la radio avec une équipe de feu, celle de Catherine Lachaussée, à son émission Radio-Canada cet après midi, tellement sympathique, que j’aurais aimé y rester pour le reste des mes jours, ou presque! Vous pouvez écouter mon entrevue en cliquant ici!

Entrevue à Radio-Canada

Entrevue à Radio-Canada avec Catherine Lachaussée, en direct des studios de Québec!

Sur le site de Radio-Canada, on pouvait lire ceci: « Le Colloque pour parents « Aider mon enfant en difficulté scolaire » se tient pour la première fois à Québec demain à l’école secondaire La Camaradière. La maman et conférencière Julie Philippon y sera pour présenter la conférence Guide de survie pour parents d’enfants à besoins particuliers. Elle est en studio. »

 

À 16:05, je me cherchais une place de stationnement, à 16:15, j’étais à Radio-Canada cet après-midi: quelle belle…

Posted by Julie Philippon, auteure, blogueuse et conférencière on Friday, November 24, 2017

 

Un pique-nique pas ordinaire avant une p’tite crise de panique

Quand nous sommes arrivées dans notre chambre, ma mère a commencé à préparer notre souper, ce n’est jamais plate ou ordinaire avec elle: elle avait prévu une fondue au fromage!

Un pique-nique préparé avec amour par ma môman

Un pique-nique préparé avec amour par ma môman

Nous nous sommes couchées pas trop tard, j’ai révisé, essayé de choisir ma tenue parmi plusieurs choix (j’avais peur d’avoir trop chaud), puis je me suis enfin endormie.

Au réveil, je n’allais pas super bien, j’étais trop stressée et je n’étais pas fière de moi de me mettre dans une telle situation ni un tel état.

Crise de panique avant de partir

Crise de panique avant de partir: j’ai mis en pratique mes propres trucs!

Je suis allée déjeuner, mais j’avais plutôt le goût de m’enfuir en courant, le plus loin possible. Je ne devais pas être très agréable non plus. J’étais agitée, je tournais en rond sans réussir à vraiment me préparer alors que les minutes avançaient.

Comment me calmer?

Puis je me suis dit, « fille, tu n’as pas justement une superbe affiche qui pourrait t’aider? ». Sérieusement, de la relire m’a fait du bien. Une fois sur place, j’étais légèrement en retard, mais encore une fois, j’ai trouvé un truc pour me calmer, allumer mon cell et faire un Facebook live! C’est comme si en donnant la parole aux autres, du coup, ça m’enlevait de la pression!

Une deuxième conférence

Redonner la même conférence à 20 jours d’intervalle m’a aussi permis d’améliorer ma présentation, de changer l’ordre des diapositives (et de mes propos) d’être encore plus prête, cohérente et dynamique, ce fut une très belle expérience. Et vous avez la chance de regarder un extrait, comme si vous y étiez, grâce à l’Institut des troubles d’apprentissage du Québec, qui a fait un Facebook live pendant ma présentation, ma gang de chanceux!

 

Posted by Institut des troubles d'apprentissage – Institut TA on Saturday, November 25, 2017

Bref, j’ai vraiment aimé ça, une chance que je ne suis pas partie comme j’ai failli le faire, je suis très reconnaissante autant envers les gens de Québec que toutes les personnes qui m’ont permis de vivre cette si belle expérience et…j’adore ça! C’est ce que je veux faire de plus en plus. Je rêve d’une chronique à la radio, d’une autre à la télé, d’une guide format papier et de bien d’autres choses.

Recevoir autant de beaux commentaires, de messages touchants, sentir qu’on fait une différence dans la vie des autres, c’est précieux, ça fait du bien et c’est ce qui me motive et m’allume. Et c’est ce que je veux.

En 2018, je souhaite vivre cela de plus en plus. Voilà, c’est dit!

Et vous, à quoi rêvez-vous pour 2018!

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This