11

Journée aigre-douce

Douce comme cette photo de mes hommes avant le dodo

Aujourd’hui, ce fut une journée aigre-douce… Vous savez, ces journées de congé où l’on a plein de choses urgentes à compléter. Ces journées où l’on aimerait prendre congé et ne dire qu’un seul mot: »non »!

Aigre comme dans…
Je suis allée inscrire mon père dans un centre de jour et en discutant avec les responsables, on se questionnait sur l’aidante que je suis, le malade de plus en plus invalide qu’il est, de l’avenir que nous aurons, de testament, de mandat d’inaptitude, etc…
Douce comme dans…
J’ai abandonné mes pâtes rosées aux crevettes pour amener au Buger King mon fils (et les 2 autres aussi!) suite à mon engagement d’un souper au resto de son choix dès qu’il aurait une belle journée « Toute verte! » à l’école. Bravo champion!
Journée comme dans… Une chance après 24 heures, une nouvelle s’annonce, pleine de promesses, de possibles et de rêves.

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This