4

Petits bonheurs:: touchée au coeur!

J’ai reçu ce présent lundi soir de ma princesse, choisi par elle, spécialement pour moi, comme une lettre pleine de mots, comme une belle conversation que nous pourrions avoir ensemble s’il n’y avait pas un trouble de langage sévère entre nous pour freiner nos échanges…

Une petite fleur jaune, pour mettre une étoile dans ma soirée et éloigner mes propres peurs de parent qui reviennent parfois me hanter. J’en parle moins, j’écris moins sur le sujet aussi, mais mon coeur de maman se serre encore souvent. Je refuse de (trop) penser au futur (adolescence, vie adulte), que feront-ils?.
Le quotidien étant de toute façon assez intense parfois et toujours très prenant, c’est assez facile. Reste les soirées et les nuits où mes propres fantômes et mon besoin de me décharger m’habitent. Parfois, ça passe.
D’autres fois, je me retrouve sur le divan pour ne pas déranger Papabooh en tournant mille fois dans le lit. J’ai pourtant besoin de sommeil, mais aussi d’évasion… Et quand j’ai un moment pour faire les To Do, je paralyse, je tourne en rond, je me sabote.
J’ai besoin d’une pause dans ma tête, mon corps a besoin de bouger, mes mains de créer et moi, de m’approprier un coin dans ma maison, dans mon horaire, dans ma vie, pour m’y retrouver. Et quand ma pièce mauve (elle ressemble plus à un bric-à-brac pour le moment) sera prête à m’accueillir, sur le mur, j’y afficherai cette photo en gage de l’amour de mes enfants et de celui qui souhaite naître.
Le mien.

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This