2

Une question de priorité ou halte au jugement

Aujourd’hui, Fraisinette et sa maman se rendent chez le dentiste pour la première fois. Fraisinette a déjà 5 ans et après cette visite assez difficile, on fait remarquer à mon amie que pour un premier examen, sa fille est « assez » âgée. Mon amie de répondre:

– Vous savez, nous allons plusieurs fois par année à l’hôpital, ma fille s’est faite opérée pour la vessie l’été dernier, elle doit passer régulièrement des examens, avoir un cathéters, prendre des médicaments et dans la vie, on doit faire des choix, y aller avec les priorités et jusqu’à maintenant, la santé de ma fille passait avant une visite chez le dentiste!

– Vous avez bien raison madame…

(…)

Comme je suis fière de mon amie. elle aurait pu garder un sentiment de culpabilité alors qu’elle a plutôt remis les pendules à l’heure. Ça suffit de se faire juger pour ceci ou cela quand on fait notre possible et bien plus encore.

Bravo la grande! Quel beau chemin tu as fais. Tu as juste oublié de dire que tu accompagnes tes deux enfants en orthophonie au privé, que toi aussi, tu as été opérée l’été dernier, que tu fais vivre régulièrement de très belles activités enrichissantes à tes enfants, que les vaccins sont tous à jour, et qu’en plus, tu travailles…

Non, mais, ça suffit! Peut-on recevoir des encouragements, des petites tapes sur l’épaule, de la reconnaissance s.v.p… J’en ai mare de ces regards et de ce genre de remarques. Pour moi et pour toutes les autres mamans qui donnent leur 4oo%, au quotidien, en y mettant tout leur petit coeur.

Alors, je vous invite comme moi, dès maintenant, à souligner les bons coups de nos copines et même de se permettre des beaux petits commentaires aux parents rencontrés dans la rue, au parc ou aux magasins.

Halte aux jugements et comme une pub disait si bien:  » tu es bonne, tu es belles, tu es fine et tu es capable!!! »

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This