0

Diversité corporelle: l’histoire de Jean-François

Diversité corporelle: l'histoire de Jean-François!

En quoi le sujet de la diversité corporelle est important pour vous?

Je crois que, dans la vie, tout ce qui vient à nous résulte de ce que l’on dégage. Pour atteindre nos objectifs, se dépasser, rencontrer des gens intéressants, avoir l’opportunité de relever de nouveaux défis, il faut qu’il y ait un petit quelque chose de hot qui émane de nous, une vibe positive. Et la prémisse de tout pour ça, c’est d’être en harmonie avec ce que l’on est vraiment, autant physiquement que psychologiquement.

Il faut s’accepter sans trop se comparer sinon ce sera un éternel tiraillement.

Pour ne rien manquer de notre projet, recherchez le hashtag #30couleurs ou cliquez ici ! 

Quelle était votre relation avec votre corps pendant l’adolescence? Au début de votre vie de jeune adulte? Maintenant?

 J’ai toujours été le bon exemple du gars « dans la moyenne », pas dans les plus beaux ni dans les plus laids, et je n’ai jamais été tellement préoccupé par mon corps. Puisque je faisais de la scène (musique, humour, animation, etc.), j’essayais quand même de bien paraître, mais je n’ai jamais été obsédé ou complexé par mon image. Si tel avait été le cas, je me serais sûrement débarrassé de ma moustache de duvet et de mon toupet plus tôt!

Dans la vingtaine, je m’entrainais quelques fois par semaine, sans excès. Je le faisais pour moi, parce que ça me faisait du bien et parce que j’avais du temps. Ma blonde m’a rencontré à cette période-là et j’espère qu’elle en a profité parce que j’ai ramolli légèrement avec les années… Mais, c’est tellement plus confortable qu’avant regarder un film sur moi! Je suis comme un gros coussin pas trop moelleux, mais juste assez!

Avec l’arrivée des enfants, les priorités changent et je préfère de loin être plus présent à la maison que d’aller m’enfermer dans un gym. Je n’y vois aucun intérêt depuis longtemps. J’aime beaucoup mieux être dehors en famille, à prendre l’air et à « m’aérer le mental » qu’à raffermir mon body.

Bref, je prône surtout l’équilibre : une vie active avec des habitudes saines, des activités de plein air, des moments de répit pour se recentrer, mais aussi du rhum et de la poutine!

Quelle partie de votre corps préférez-vous et pourquoi?

 J’hésite entre mes abdominaux et mes pectoraux… Je vais aller vérifier lesquels je réussis à trouver en premier et je reviens vous confirmer…

Diversité corporelle: l'histoire de Jean-François!

Tout ce qui vient à nous résulte de ce que l’on dégage.

Pourquoi avoir choisi cette photo, qu’est-ce qu’elle représente pour vous?

 Un petit shooting photo pour le blogue. Je suis peut-être le gars le moins photogénique de la planète et je déteste les séances photo, mais je suis souriant et je pense que cette photo me représente bien.

Qu’aimeriez-vous dire à la personne de votre choix (vous ado, à un enfant, un adulte signifiant, un passant, etc.)

 C’est lorsque tu aimeras ce que tu vois en te regardant que tout s’ouvrira devant toi et que tu découvriras ton réel potentiel.

 

Jean-François Quessy

Blogueur Un gars un père et Agent de développement au Comité des usagers du Nord de Lanaudière

 

Et vous, quelle est votre histoire? 

Les 30 couleurs de la diversité CORPORELLE, c’est quoi ?/mamanbooh

Les 30 couleurs de la diversité CORPORELLE, c’est quoi ?

 

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This