0

Autisme, les couleurs de Médé et Ludo #30couleurs

Lisez comment et pourquoi ce projet est né, ici chez Yoopa. Ne manquez aucun texte en cliquant ici, merci! 

Autisme, les couleurs de Médé et Ludo #30couleurs Julie Philippon
Les couleurs de la famille de Fannie

Les couleurs de l’autisme est une initiative pour faire connaître et briller les différentes couleurs, toutes uniques, de l’autisme, pendant le mois d’avril. Voici les couleurs de Médéric et Ludovic, présentées par leur maman, Fannie Rocherfort.
Les couleurs de
ma famille

L’intégration, défi de chaque jour

Depuis 2009,
l’autisme est devenu une réalité familiale pour nous. Après le diagnostic de
notre aîné, mon conjoint a également cherché une évaluation pour lui-même. Et
oui, avec le processus d’évaluation de notre fils, il s’est reconnu. Il a obtenu
le diagnostic d’autiste Asperger* à 34 ans, auprès du Dr Mottron. Depuis, notre
cadet a également reçu un diagnostic TSA. Ça fait pas mal d’autistes au pied
carré, on ne peut vous le cacher!

Bien sûr, comme
la société est fondée sur les réalités neurotypiques, l’obstacle quotidien le
plus important est celui de l’intégration de mes garçons dans les différents
milieux sociaux. Ils fréquentent tous deux l’école régulière (même si, à
l’origine, le psychiatre avait énoncé que mon grand ne pourrait jamais intégrer
une classe régulière), et même s’ils réussissent académiquement, il arrive
souvent que je me sente au dépourvu face au système. J’ai fréquemment le sentiment
de ne pouvoir faire grand-chose pour que mes enfants puissent simplement ÊTRE
qui ils sont, sans qu’on s’attende d’eux qu’ils fonctionnent comme des
neurotypiques.

À l’époque,
j’ai fait l’école à la maison pour contrer cette problématique. Ce fut une
période merveilleuse, seuls des motifs économiques nous ont amenés à arrêter et
j’ai dû retourner sur le marché du travail. Quand on fait l’école à son enfant
autiste, on saisit tout le potentiel intellectuel de ce dernier. Le « un
pour un », le contexte stimulant et le calme favorisent à un
épanouissement optimal. Mon fils a intégré l’école régulière en 3e
année, sans aucun retard académique, et même avec une certaine avance.  Il est aujourd’hui au secondaire et il
poursuit un cursus régulier : les services n’ont jamais abondé, en êtes-vous
surpris?Autisme, les couleurs de Médé et Ludo #30couleurs Julie PhilipponS’adapter, pour l’amour

Des crises, des
larmes, des «meltdowns», des
difficultés à suivre le rythme de la routine matinale, un retard de langage, des
intérêts marqués pour des sujets de prédilection, c’est certain que nous vivons
cela. Comme parents, au début, on se dit : mais ça n’a pas de bon sens, comment
on va faire! Puis on lit… On lit toutes sortes de ressources qui nous font
cheminer. De par mes lectures, j’ai compris que c’était à nous, les parents, de
créer un environnement pour réduire les stress émotifs de nos enfants, de les
préparer aux changements et de les laisser vivre leurs colères d’accumulation
émotive sans les punir, parce qu’il faut bien un endroit où les
décharges sont permises. Un endroit où on respecte leur besoin de retrait sans
sollicitation, un endroit où les demandes ne sont pas toujours formulées dans
la plus grande délicatesse, un endroit où on peut rester
en mou le samedi jusqu’à midi, un endroit où on peut parler du
même sujet en long et en large pendant une semaine.

Après le fameux deuil des enfants
dits parfaits, de la famille parfaite, j’ai simplement accepté d’adapter le cadre
d’exigences à leur personnalité. L’important pour moi ce n’est pas qu’ils
répondent aux attentes des normes sociales, mais qu’ils s’aiment, qu’ils se
sentent aimés et valorisés.

L’autisme n’est pas une fatalité à corriger et je n’ai aucune envie
que ma famille soit autrement. Ce que nous devons corriger, c’est notre
propension à croire que tous les humains doivent fonctionner de la même
manière.


Fannie, maman
de Médéric 7 ans, Ludovic 14 ans

Et vous, quelle est votre couleur?

  • Pour découvrir la page préférée de Fannie qui sensibilise aux réalités des autistes: La Neurodiversit – L’autisme et les autres formes d’intelligence
  • Pour en apprendre plus sur notre projet, lisez ceci
  • Pour ne rien manquer, recherchez le hashtag #30couleurs
  • Pour nous contacter, écrivez-nous à: 30couleursdelautisme@gmail.com
  • Suivez nos autres couleurs en cliquant ici
CatherineNadia et Julie, cofondatrices
Les couleurs de l'autisme " #30couleurs Julie Philippon Mamanbooh
Nous remercions Valérie Bouchard, de Minimo motivation ludique, pour le logo et Dominique Gingras pour la révision linguistique

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This