18

Après le multitâche, voici le multipanne!

Eh!  Oui!

Je viens officiellement de lancer un nouveau mot: le multipanne!  Ça vous parle?  Ça vous donne des idées?

C’est un peu comme le retour du balancier de la femme moderne qui concilie travail-vie de famille comme dans  jeunes enfants, emplois prenants, études,  loisirs, intérêts, passions, relations amoureuses, amicales et professionnelles, etc…

Superwoman est fatiguée.  Déjà que le super la gênait beaucoup alors qu’elle avait seulement l’impression de ne faire que de son mieux comme on ferait un devoir demandé, sans trop se poser de questions.  C’est ainsi, quoi!

Mais parfois, on est choyée, on reçoit particulièrement beaucoup de défis en même temps.  On continue d’avancer, sans encore trop se poser de questions, mais on remarque un certain essoufflement.

On oublie un r.v., on n’arrive pas à retourner ses appels, on perd ses clés d’auto et dvd du centre vidéo (sans parler de toutes les amendes payées à la biblio), on égare sa carte de crédit, celle-là même qui nous sauve la vie parce qu’on n’a plus le temps de gérer ses finances.

On égare les rapports, on mélange les intervenants, on oublie quand notre fils a dit son premier mot et on se sent terriblement coupable devant cet air incrédule d’un intervenant. On a des conflits d’horaires terribles, une repousse pleine de sagesse d’un pouce qui nous déprime, on roule sur la réserve de secours pour éviter un arrêt, etc…

Mais, on est toujours fidèle au poste pour son père parce que cela est inscrit dans nos valeurs.  On chatouille son plus jeune le matin, on bavarde comme deux ados avec sa grande avant son dodo, on lance des becs soufflés à son homme et lorsque l’on croise un miroir, on ne reconnaît plus ce visage qui est le sien.

Puis, un soir, on regarde son ordi sans le reconnaître, on a oublié comment l’ouvrir, les bons livres s’empilent sur la table du salon, les revues restent dans l’entrée toujours sous cello, juste l’idée de prendre un bain nous épuise, on rêve de… Quoi déjà?

Bref, je suis en mode multipanne.

Panne d’énergie, panne d’inspiration, panne d’organisation, panne d’écrire, panne de création, panne de mémoire, panne de motivation, panne tout court.  Et comme j’aime mon père et mes enfants, comme ils sont dans ma vie et que je ne peux me permettre de tomber en panne sèche,  je vais couper le contact.   Quelques temps.

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This