5

Prendre le temps de caresser…

« Dieu a inventé le chat pour que l’homme ait un tigre à caresser chez lui.« 
Victor Hugo

Papabooh! et moi avons presque toujours eu des chats, mais lorsque notre vieux Merlin a rendu l’âme et que notre fougueux Nanuk fut blessé, nous étions soulagés… Les rares fois où nos bébés dormaient, on se faisait réveiller par nos chats qui voulaient ou rentrer ou sortir. Pfff!!! Pas cool et surtout pas sain quand on est déjà épuisé.
Depuis déjà quelques mois, Fillette nous rappelle souvent qu’elle veut une chatte (et pas un chat, bon!), qu’elle va l’appeler Princesse, que se sera sa chatte à elle, etc… Les mois ont passé et on se croisait secrètement les doigts pour que cela passe et tombe dans l’oubli. C’était bien mal la connaître (après tout, c’est ma fille!)!
Papabooh! optait plus pour un chat, Félix en parlait aussi (moi, je rêve depuis toujours d’un gros chien) et le sujet revenait souvent à la table. Parallèlement, depuis plusieurs mois, nos enfants étaient de plus en plus peureux en présence d’animaux, et ce, pas seulement en présence de chiens, de chèvres ou de poules, mais même les plus petits chats les faisaient parfois hurler.
Nous restons à la campagne, nos chambres sont à l’étage (les chats ne pourront pas forcer nos moustiquaires de chambre et y entrer en pleine nuit), il y a la possibilité d’aménager une chatière, mon conjoint travaille de la maison, bref, nous avions plusieurs conditions gagnantes réunies…
Samedi dernier, nous sommes devenus la nouvelle famille de deux petites chattes de trois mois. Elles sont trop mignonnes et je n’imaginais pas à quel point cela pouvait faire une différence: mes enfants parlent plus, ils font preuve de créativité et ils sont en train de changer doucement. Nous aussi…
Présentement, une petite boule de poil ronronne sur mes genoux. Quand je reviens d’une longue journée, je suis accueillie par les petites chattes, je prends quelques minutes pour les caresser et toute cette douceur m’enveloppe, met du baume sur mes peines, me fait oublier tout le reste et je m’arrête.

Tendres moments entre Princesse, ma mère et son conjoint.

Magie

Magie, gaga sur le divan…

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This