6

Prendre le temps de soigner

Mon père et mon frère…
Hier, nous avions le premier rendez-vous avec l’équipe de la SLA de l’Hôpital Notre-Dame. Nous sommes partis avant le réveil des coqs pour traverser villes et banlieues et ne pas être en retard pour notre r.v. qui était à 8h00. Heureusement, il faisait beau, j’étais avec mon frère venu expressément de Sept-Îles pour ça et mon père.
Cette photo a été prise dans la salle d’attente. Je trouvais touchant de voir mon frère essuyer ainsi mon papa. C’est que nous avons les « rides du sourire » développés chez nous et c’est l’endroit idéal pour que les breuvages et les aliments s’y réfugient. Alors, on traîne mouchoirs et débarbouillettes pour nettoyer le tout.
Sans rentrer dans les détails, disons que son état se détériore, il devient urgent d’organiser des services à domicile et de faire homologuer son mandat d’inaptitude, la maladie évolue et ça pleure en masse. Avec notre quotidien déjà bien rempli, j’en perds des bouts, je dois couper ailleurs (mais où!?!) et je frustre de ne pas y arriver sans des oublis et des petites gaffes.
Mais quand je tombe sur une scène comme celle croquée sur cette photo,
colère et frustration laissent place à tendresse et amour…

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This