10

Merci 2009!

2009 est terminée depuis presque 24 heures… Elle a fini avec un cadeau précieux, une belle soirée en couple, chez nous, en toute simplicité avec mon amoureux. Ces quelques heures de répit nous ont permis de nous retrouver pour quelques heures, de prendre notre temps, en même temps… Ce qui est très rare! De manger lentement, de déguster notre repas à notre rythme, une bonne fondue chinoise sans avoir peur qu’un dégât arrive!

2009 nous a quitté alors que l’esprit était à la fête, léger et heureux… Ce qui nous arrive trop peu souvent. Alors, je suis très fière de nous et surtout reconnaissante envers ma mère et son conjoint qui nous ont offert ce si beau cadeau. Quand nous avons été les retrouver pour un dîner traditionnel (le seul du temps des fêtes!) alors qu’ils revenaient de glisser avec les enfants, il régnait un esprit de fête, les enfants ont même dansé avec papi!

Alors je commence ma ronde de gratitude avec notre famille élargie qui nous a offert de beaux moments de répits, du soutien et de l’aide quand un de nous deux était absent pour le travail ou une réunion, qu’il prenait enfin quelques jours de vacances en solo ou qu’on avait deux r.v. en même temps et qu’ils accompagnaient un de nos enfants… Merci à vous tous!!!

Merci aux amis, ceux qui sont toujours là, de près ou de loin, mais toujours présents, sans nous juger, nous accueillant comme nous sommes, avec nos différences, nos bons jours et nos moins bons. Je suis reconnaissante pour votre support tout comme pour ces beaux moments où je redécouvre les petits plaisirs de la vie. Merci aux anciens et aussi aux nouveaux, rencontrés ici et ailleurs, vous me faites du bien!!!

Merci aussi à toutes les personnes dévouées, professionnelles et empathiques qui ont croisé nos chemins tant à l’Hôpital Ste-Justine et à son centre de réadaptation Marie-Enfant, à la Clinique pédiatrique des Mille-Iles, au CLSC, à L’Hôpital de ST-Eustache, au Centre de réadaptation Le Bouclier (déficience du langage et déficience motrice), au CPE Aux Petites Bulles et à la CSSMI. Ces nombreuses personnes nous ont aidé à avancer avec nos enfants… Tant en situation de crise ou d’hospitalisation qu’au quotidien dans la réadaptation de Fillette et de Fiston.

Merci à Madame.ca qui a publié mon témoignage, qui m’a faite découvrir les blogs, qui m’a encouragée à écrire moi aussi et même participer au dossier spécial sur les enfants handicapés de la revue Bien Grandir! Merci à MAMANBOOH!, mon propre blog (!) qui me permet de m’exprimer, de partager, de me laisser aller et de réaliser à tous les ¸jours, que je ne suis plus jamais seule dans le monde de la « parentitude adaptée »… Merci à tous les lecteurs, vos commentaires me font du bien. Parfois, j’apprends aussi que je vous fais du bien et ça, c’est très précieux pour moi…

Merci aux associations de la dysphasie et de la dyspraxie pour me permettre de me ressourcer, de me renseigner et même d’offrir des activités spéciales à mes enfants, de rencontrer d’autres parents.

Merci à mes enfants qui m’apportent tellement d’amour: je suis si fière de vous et de vos yeux qui brillent. J’aime vos sourires, vous découvrir de plus en plus unique m’épate, j’adore rire et jouer avec vous, me coller ou découvrir le monde avec vous! Vous voir de plus en plus complices me comblent, votre courage et votre détermination me motivent moi aussi à me dépasser.

Merci à mon Homme, la vie nous envoie plein de défis, mais malgré les moments plus difficiles où on semble vraiment venir de deux mondes différents, je sais que l’amour est toujours au rendez-vous. Si différents, mais tellement complémentaires…

Enfin, je me remercie: il y a deux ans, après une période très difficile, j’ai choisi de vivre… Puis, il y a un an, j’ai réalisé que vivre n’était tout simplement pas assez, j’avais besoin de trouver quelque chose de fort pour avancer. Je suis suivie par un médecin, je prends de la médication, je fais une thérapie, mais ma situation actuelle n’est pas favorable à une guérison… Or, depuis que j’écris, que je bogue, que je laisse ma trace, je me découvre plus forte, plus positive, plus confiante… Écrire m’oblige de prendre un certain recul avec les événements, de m’arrêter, de réfléchir, de me redécouvrir, de me retrouver moi Julie, diagnostiquée ayant un syndrome de stress post-traumatique.

Merci Mamanbooh! Je nous souhaite de prendre encore plus de force et de place en 2010… De nous exprimer peu importe le médium, de prendre la parole et de penser un peu plus à nous! De mieux nous aimer pour aimer mieux…

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This