4

Mon antre…

J’ai une grande chambre à coucher, un petit bureau-atelier, un bon terrain et beaucoup d’espace, mais mon antre, l’endroit que je préfère, celui qui est le coeur de ma maison-bonheur, c’est notre salle à manger.
Nous y bricolons, nous y jouons, nous y mangeons, nous y faisons les devoirs, nous y plions le linge, nous y recevons notre famille, nous y enregistrons de nouveaux souvenirs, bref, on s’y retrouve plusieurs fois par jour, pas juste pour les repas.
Il n’y a pas de rideaux, aucun voisin, j’ai suspendu un cordon pour y mettre des dessins de Noël et depuis, on y ajoute les nouveautés, les tableaux ne sont pas accrochés, le linge de table y est inexistant, mais, moi, j’y suis bien, tout simplement.
Et pour cette dernière journée de la relâche, je m’y suis installée pour corriger et planifier. Les enfants pas loin, les dernières expériences empilées sur la petite table devant la fenêtre alors que moi-même, je prenais beaucoup de place avec mes nombreux travaux, cahiers, sacs, crayons, etc…
J’y suis encore ce soir, les papiers de mon père d’un côté, l’ordi au milieu, mon chum devant qui gratte sa guitare (ok, là, j’avoue, c’est un bon timing!), une pile de dessins sur un coin, une tasse, un iPhone et quelques bidules qui font bon ménage (pour ne pas dire qui traînent!).
Il me semble que ça fait longtemps que je ne vous ai pas dit que je l’aimais, ma maison-bonheur, non? Comment faire autrement avec ce beau soleil, cette nature qui se réveille et cette merveilleuse lumière? Ça n’enlève pas toutes autres choses plus difficiles, mais ça nous aide à les oublier pour quelques heures.
Maison-bonheur, je t’aime.

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This