2

Dyspraxie, dyspraxie, dyspraxie…

Comme titre, j’utilise ici un truc pris sur internet pour avoir plus de chances d’attirer l’attention des personnes intéressées par la dyspraxie!

Avec Mamambooh!, j’ai rencontré plusieurs autres parents d’enfants ayant ce trouble et avec 3 d’entre elles, nous nous sommes regroupées quelques fois dans le but d’offrir éventuellement des ressources et du soutien pour la polulation des régions de Laval, Laurentides et Lanaudière.

Nos trois filles du même en âge ont en commun la dyspraxie. Elles termineront bientôt la première année de leur scolarisation: la maternelle. Elles ont aussi leurs propres défis personnels, elles sont suivies au privé, ou public ou un peu au deux! Leurs mamans se sont senties bien seules avant de se reconnaître et depuis, elles échangent leurs bons coups, leurs ressources et aussi leurs questionnements à travers un blogue commun.
Depuis notre dernière rencontre, notre blogue s’appelle Dyspraxie et cie. et j’aimerais bien vous inviter à aller y jeter un petit coup d’oeil, à y ajouter votre couleur et surtout à partager cette information pour que plus jamais un parent qui reçoive ce diagnostic ne se sente seul, isolé, marginalisé.

Plus jamais seul. Jamais. Seul.

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This