0

Mamanbooh accueille officiellement sa première collaboratrice: Karine Guy d’Atypiquement Parfaite!

Karine Guy: nouvelle collaboratrice pour Mamanbooh

Depuis plusieurs années, le blogue Mamanbooh a reposé sur les épaules d’une seule personne. Avec les projets qui se multiplient, il fallait se rendre à l’évidence que de partager la tâche permettrait de faire plus et mieux. Parce que seule on va plus vite, mais ensemble on va plus loin.

Voici donc ma nouvelle et première collaboratrice officielle, yé!

Karine, ma nouvelle collaboratrice, peux-tu te présenter?

Je m’appelle Karine, je suis une maman de 40 ans. Je suis enseignante de sciences. Mais, depuis presque 6 ans, je suis à la maison pour mes enfants et prendre soin de ma santé. Je suis anxieuse, avec tout ce que ça implique. Émotivement intense aussi. De plus en plus, je travaille là-dessus et surtout, j’en parle! Ça aide.

Notre famille est particulière. J’ai un mari avec qui je suis en couple depuis 15 ans. Il travaille un peu partout au Canada, souvent très loin. Son horaire est atypique, ce qui fait que je navigue solo pas mal souvent.

Notre fils le plus vieux va bientôt avoir 6 ans. On a toujours trouvé qu’il était intense et qu’il apprenait vite. Finalement cette année, on a eu une explication à ça, il est doué. Ça nous apporte des défis insoupçonnés au quotidien. En plus de la stimulation, il faut prendre soin de son anxiété à lui aussi.

Karine et son amie portent fièrement un tatouage pour soutenir la cause de la trisomie 21

Ma collaboratrice et son amie portent fièrement un tatouage pour soutenir la cause de la trisomie 21

 

Notre deuxième a 4 ans. Nous avons reçu un diagnostic de trisomie 21 à la naissance. Il a un certain retard de développement par rapport aux enfants de 4 ans typiques. À part ça, c’est un fanfaron comme n’importe quel autre enfant.

Notre petit dernier, quant à lui, a des troubles de sommeil et est vraiment un fils à maman. Les 13 premiers mois ont été assez intenses, disons (il en a 14).

Pourquoi as-tu commencé à bloguer?

Suite au diagnostic de notre fils de 4 ans, j’ai vécu beaucoup d’émotions. Je ne me sentais pas assez forte pour être la maman d’un enfant différent. J’ai dû travailler beaucoup sur moi. À travers mon processus de résilience, j’ai commencé à écrire dans des cahiers. J’en ai rempli plusieurs.

Sur les groupes de support, je ne me reconnaissais pas toujours. On ne vit pas tous l’annonce de diagnostic de la même façon. Moi, j’avais honte de ne pas arriver à l’accepter et je n’osais pas le nommer sur le groupe. Je ne voulais pas être rejetée par les seuls humains censés me comprendre. Mais m’isoler empirait mon anxiété.

Découvrez les outils gratuits, à télécharger, de Karine, sur son blogue!

En janvier 2018, j’ai décidé d’ouvrir un blogue. Je voulais affirmer tout haut les émotions qui m’avaient habitée pendant 4 ans. C’était d’abord pour m’aider, mais aussi pour aider d’autres parents qui pouvaient se croire seuls. J’ai lancé Atypiquement Parfaite et j’ai publié en 4 mois tout ce que j’embouteillais en moi et mes cahiers depuis 4 ans.

Les commentaires que j’ai reçus m’ont fait réaliser à quel point c’était important de s’ouvrir. Nommer les émotions qui ne sont pas toujours belles, mais aussi montrer que notre famille n’est pas SI différente. Tout le monde a ses défis et ce que je fais chez nous peut très bien servir aux autres.

Si tu avais à nommer le billet qui te rend le plus fière ou peut-être le plus important?

Je vais devoir en nommer deux. Je crois qu’ils se complètent bien et montrent tout le cheminement que j’ai fait: Résilience? Oui, mais avant? et De la maman que je suis devenue à la maman que j’étais. Je pense qu’ils permettent de comprendre l’éventail d’émotions qui peuvent suivre l’annonce d’un diagnostic.

« Typique, c’est un adjectif qui ne correspond ni à l’horaire de mon chum, ni au développement de mes enfants, ni au fonctionnement de mon cerveau, ni à la définition de notre famille. Malgré tout, pour nous, c’est ça la vie et je ne la changerais pas, en tout cas, pas tant que ça, et c’est parfait comme ça! » – Karine Guy, Atypiquement Parfaite

Toi, qu’est-ce qui te fait vibrer? Qu’est-ce que tu aimes?

J’aime vraiment aider les gens, tant en enseignant qu’en partageant mes histoires. C’est ce qui me fait vibrer. J’aime avoir l’impression de faire une différence. Écrire m’a beaucoup aidée à traverser les dernières années. Donc le blogue, c’est mon outil le plus fort. Ça me fait vraiment triper!

Dans un tout autre ordre d’idées, j’aime ce qui est créatif, même si je ne suis pas très douée. J’aime les arts, les crayons, les couleurs.

J’aime aussi jardiner. Les fleurs me rendent zen. À chaque occasion, je vais m’assoir tranquillement dehors pis je regarde mon jardin, ça me rend heureuse.

Je t’ai approchée pour devenir ma collaboratrice. Est-ce que tu connaissais déjà Mamanbooh? Qu’est-ce qui t’a motivée à accepter?

J’ai lu des billets de Mamanbooh à travers les années, sans suivre réellement le blogue. Des amies enseignantes ou parents faisaient des partages. Cependant, je n’avais pas réalisé tout ce que tu avais écrit sur la différence ni compris toute ton histoire. De plus, je te « connaissais » comme blogueuse, parce que tu parlais de besoins particuliers, mais je te voyais plus comme une spécialiste que comme une maman qui vivait cette réalité.

Puis je me suis inscrite au weekend #metime organisé avec Tania Boucher en avril. Ce weekend-là m’a vraiment permis de rencontrer une personne magnifique et vraie.

J’avais en tête de commencer des collaborations. La vie a permis à nos routes de se croiser, c’est un bon moment dans ma vie et je n’ai même pas hésité. De plus, je pense que c’est une magnifique occasion parce que nos univers se complètent bien.

À quoi tu t’attends pour l’avenir? As-tu des ambitions?

Je veux être bien. Je veux éviter que mon anxiété revienne à ce qu’elle était, tant pour moi que pour ma famille. Ma plus grande ambition c’est ça.

Je pense qu’un bon moyen, c’est de continuer à écrire et idéalement continuer à aider. Le chemin pour arriver à ce but-là, je ne le connais pas encore.

Sur Mamanbooh, je veux faire ma place comme collaboratrice. Et avec Atypiquement Parfaite, je veux continuer à alimenter le blogue dans la direction où c’était lancé.

Et si je te laissais le mot de la fin?

Je suis vraiment heureuse de commencer cette nouvelle aventure avec toi. Je pense qu’on va pouvoir faire de belles choses ensemble. Si tu décides d’inviter d’autres personnes à collaborer, je vais pouvoir aider avec les interviews.

Je sens que l’avenir va être rempli de plusieurs belles opportunités pour nous deux et je trouve ça vraiment stimulant, tant pour Atypiquement Parfaite que pour Mamanbooh! Merci pour tout! Et à très bientôt!

*****

Je suis vraiment excitée d’annoncer officiellement cette collaboration, je suis convaincue que Karine apportera beaucoup à la communauté de Mamanbooh et j’espère qu’elle appréciera cette nouvelle aventure!

Julie xx

Pour en apprendre plus sur ma collaboratrice:

Pst! Je me suis  prêtée à l’entrevue sur le blogue d’Atypiquement Parfaite, à découvrir bientôt sur son blogue!

Crédit photo Marie-Eve Rompré photographe

Vous pourriez aussi aimer

Abonnez-vous à mon infolettre!


 

Et recevez gratuitement l’outil « 20 informations incontournables à partager avec les intervenants de mon enfant »

 

Pin It on Pinterest

Share This