0

CreativeMornings: et si je vous parlais d’anxiété? #CManxiety

L'anxiété est le sujet de janvier

« Mautadine anxiété, tu prends trop de place! »

Une anxieuse à qui on demande de jaser d’anxiété, c’est assez anxiogène, merci! C’est pourtant ce que je ferai vendredi prochain! En effet, je suis invitée pour donner la conférence du mois de janvier par CreativeMornings Montréal et, je crois que je ne le réalise pas encore.

 

L'anxiété et moi: comme une ombre qui m'accompagne partout

L’anxiété et moi : comme une ombre fidèle qui m’accompagne partout

 

Anxiété + moi

 

J’ai probablement toujours été anxieuse, un peu du moins. Mais, c’est en devenant maman que cela a pris beaucoup de place, je suis devenue une Mamanxieuse! Ça m’a inspiré plusieurs textes, lectures et démarches pour essayer de mieux vivre avec cette réalité.

 

Mamanxieuse depuis 2004

Mamanxieuse depuis 2004

 

L’anxiété fait partie de ma vie depuis plusieurs années maintenant. J’ai même reçu un diagnostic officiel, mais je ne suis pas seule.

Anxiété + toi

 

Saviez-vous que 10 à 15 % des personnes consultant un médecin généraliste souffrent de symptômes anxieux importants. Dans la population générale, 25 % des gens semblent avoir vécu de l’anxiété intense à un moment ou à un autre. Et qu’environ 7,5 % de ceux-ci sont aux prises avec un trouble anxieux particulier (qu’on appelle un TAG) ?

L'anxiété est le sujet de janvier

L’anxiété est le sujet de janvier

 

Ça en fait beaucoup de monde touché par l’anxiété, non? Peut-être en souffrez-vous, tout comme moi ? Peut-être que ce n’est pas vous, mais bien un ami, un collègue ou un membre de votre famille?

 

CreativeMornings, c’est quoi?

 

CreativeMornings Montréal a été lancé en mai 2013 par une petite équipe de passionnés de créativité qui souhaitaient réunir une communauté de gens aussi passionnés qu’eux autour des enjeux qui leur tiennent à cœur. Cette équipe s’investit pour faire découvrir, le dernier vendredi de chaque mois à 8 h, un présentateur hors pair et un lieu de créativité montréalais.

 

Creative mornings: j'y serai pour jaser d'anxiété

Creative mornings: j’y serai pour jaser d’anxiété

Mais les idées ne sont pas tout : l’expérience compte aussi pour beaucoup. C’est pourquoi tout est mis en œuvre — petit déjeuner, café, ambiance, surprises — pour bien démarrer, une fois par mois, un vendredi pas comme les autres.

CreativeMornings  + moi

 

Pour ma part, j’ai essayé d’y assister quelques fois, mais ce n’est pas facile d’obtenir des billets, bien que gratuits, ils partent toujours en quelques minutes. J’ai même donné un coup de main pendant la présentation de Chris Bergeron, alors que je m’occupais du compte Twitter et que je faisais des mentions en temps réel, entre deux rires et une larme, Je suis tabou. Vous pouvez visionner sa conférence ici.

 

Chaque fois, j’en reviens allumée, les yeux brillants, ayant l’impression que tout est possible et vous savez quoi? Ça me fait tellement de bien! Ça me rappelle que la créativité est accessible à tout le monde. Que ça ne veut pas dire qu’on doit être un grand artiste, au contraire.

J’ai réalisé que de trouver des solutions au quotidien, de s’adapter, d’improviser face aux aléas de la vie, c’est aussi d’être créateur. En fait, vous savez quoi? Je suis convaincue que nous le sommes tous.

 

Et si on faisait du positif avec cette chère anxiété?

 

L’anxiété est le 62e thème abordé par CreativeMornings. En janvier, c’est plus de 100 chapitres à travers le monde qui discuteront et échangeront sur le sujet — Berlin, Genève, Taipei, Tel Aviv… (WOW! C’est comme trop gros pour moi). L’événement aura lieu dans le super espace de WeWork L’Avenue, sur l’Avenue des Canadiens-de-Montréal.

Début janvier, j’ai été contactée pour prendre la parole et en jaser avec la gang de Montréal. Vous savez quoi? J’ai vraiment la chienne ! Dans la présentation, au sujet de la conférencière (moi!), on peut lire ceci :

« Julie se définit comme une maman-pieuvre qui aime bien prendre son clavier pour s’exprimer en signant billets, chroniques et articles dans différents médias. Elle est, entre autres, l’auteure des livres « Les Réseaux sociaux m’ont sauvé la vie » et « Laisse-moi t’expliquer… la dyspraxie ». Comme conférencière, elle intervient notamment sur les thèmes de la santé mentale et des troubles d’apprentissage. On peut la lire sur son blogue www.mamanbooh.com.

Julie, c’est une rassembleuse qui a le don et le désir, peu importe la tribune, le moyen, ou l’occasion de rapprocher les gens afin qu’ils créent du bon, du beau et du vrai à leur tour. »

 

Je suis anxieuse et… j’ai peur

 

Je suis anxieuse. Cette semaine, je suis allée rencontrer une partie de l’équipe de CreativeMornings Montréal​ dans un espace de coworking (Esplanade​). Nous avions une petite salle vitrée et pendant au moins 30 minutes, les gens de l’autre côté devaient se demander ce qui se passait.  Parce que je… braillais en racontant mon histoire et que ce n’était pas beau à voir.

Quand je suis fatiguée, je suis encore plus émotive. C’est dur sur l’égo. Avec notre sous-sol qui a été inondé le 12 janvier, le quotidien et le boulot, ça fait beaucoup trop.

Mon sous-sol a été inondé

Mon sous-sol a été inondé le 12 janvier, mon bureau s’y trouvait, j’ai presque tout perdu

 

Pourquoi avoir accepté alors? P.c.q. si ça peut inspirer une seule personne à aller mieux, à croire, à espérer, à demander de l’aide, etc., je DOIS le faire.  C’est une partie de ma mission. Même si j’ai la chienne, même si j’ai peur de me péter la gueule, de me faire juger, de décevoir mes hôtes, etc. #autoportrait

 

Anxiété : comment s’aider?

 

Vendredi, je ferai un court témoignage (20 minutes) où je partagerai trois moments forts. Comment, il y a du positif qui en est sorti, même si je parle de mort, de diagnostics lourds, de crises, etc. Je vous jaserai de ce qui me fait du bien et me motive. J’espère que mon message pourra aider, c’est ma seule motivation.

Vous cherchez des stratégies pour venir en aide à un proche pris avec un trouble anxieux? Ou vous cherchez simplement à comprendre ce mal-être? Ma présentation ne sera qu’une introduction. Par contre, ce texte de Châtelaine, écrit par Dre Danielle Martin, peut certainement vous guider : Anxiété : jusqu’à quel point est-ce normal de s’inquiéter?

 

Mamanxieuse

Mamanxieuse: vous aimez mon chandail?*

Sinon, et SURTOUT, NE RESTEZ PAS SEUL (E), DEMANDEZ DE L’AIDE! Cette souffrance est réelle et elle blesse autant la personne anxieuse que toutes celles qui l’entourent. Tout le monde a droit à sa part de bonheur.

Alors… enrayons les tabous ensemble. On se voit là-bas vendredi matin, dès 8 h!

Et si vous n’avez pas eu la chance d’obtenir un billet (les 100 premiers sont partis en moins de 8 minutes et le site a bogué), vous aurez la chance de voir la conférence en vidéo, d’ici quelques semaines.

*Si vous aimez mon chandail « Une maman + ben de l’anxiété = Mamanxieuse, mon chandail est une commande spéciale réalisée par l’Atelier petite gazelle. Je crois que suite à la grosse demande, ils seront disponibles bientôt, reconnaissez-vous ma touche personnelle?

 

Vous pourriez aussi aimer

Abonnez-vous à mon infolettre!


 

Et recevez gratuitement l’outil « 20 informations incontournables à partager avec les intervenants de mon enfant »

 

Pin It on Pinterest

Share This