0

Une histoire de fourmis charpentières, 2e partie

Une histoire de fourmis charpentières, 2e partie

 

De pire en pire

« Et plus on en enlevait et plus…on en trouvait! », ma
dernière phrase résume bien la situation des dernières semaines, parce que
c’est vraiment ce qui est arrivé. Plus on enlevait du bois, du gprock, etc. Et
plus on trouvait de traces de fourmis, elles s’étaient fait des centaines de
chemins entre mon mur de pierre, à l’intérieur d’une membrane, c’était tout un
party de fourmis!
Une histoire de fourmis charpentières, 2e partie

 

Trucs pour
éviter les parasites dans les maisons :
Conserver les aliments dans
des contenants scellés et appliquez de bonnes pratiques d’hygiène. Ex. Balayer
et nettoyer les surfaces après les repas.
On a finalement dû TOUT enlever, jeter, changer, des fondations, du
plancher au plafond, du mur qui entourait ma fenêtre de la salle à manger.
TOUT! Et comme mes murs sont en lourdes pierres des champs, cela a été fait de
façon sécuritaire, mais plus tellement plus longue, en faisant des murs de
soutiens temporaires.

 

L’étendu des dégâts…

La suite?

Après, nous avons revu deux ou trois fourmis dans la maison. La dernière fois, j’ai appelé M. Lauzon de V Extermination parce que j’avais peur : et s’il en restait encore dans la maison? Est-ce qu’il faudrait ouvrir un autre mur? J’ai été rapidement rassuré et on s’est entendu que si j’en voyais une dizaine, je le rappellerais.
Saviez-vous qu’en chassant les fourmis avec les produits du commerce, on aggrave parfois la situation? Elles ne font qu’aller un peu plus loin et elles continuent leur travail?
Une histoire de fourmis charpentières, 2e partie
On essaye de comprendre et d’évaluer les dégâts

Vaut mieux prévenir que guérir !

Dans quelques semaines, nous allons faire revenir les exterminateurs pour un deuxième traitement. Nous avons aussi bien compris qu’il était important, ensuite, chaque année, de faire un traitement préventif pour la gestion des parasites et être certains de ne pas revivre ce genre de problème et croyez-moi, je n’aurai même pas besoin de rappel pour le faire, j’ai bien trop peur de revivre tout ça!
Quels sont les parasites extérieurs au Québec ? l’araignée, la guêpe, le perce-oreilles, le frelon, la moufette, le rat, le raton laveur, etc.

Des rénovations qui ne finissent plus de finir

D’ici là, j’espère que mes histoires de rénovations vont se calmer un peu. C’est normal quand une maison prend de l’âge de devoir faire des modifications et d’investir temps et argent pour son entretien.

Mais depuis le début juin, c’est juste trop. Même notre table de patio a éclaté par un des rares dimanches ensoleillés de juin.  Heureusement, dans tous nos malheurs, nous avons reçu beaucoup de support et d’encouragement, nous avons l’esprit tranquille pour ce qui est des fourmis, je crois que nous avons évité une catastrophe.

Et
vous, avez-vous déjà connu ce genre d’aventu
re?
Sauriez-vous
quoi faire dans une même situation?

Pour aller plus loin:


Qui est V Extermination ?

V Extermination est une entreprise québécoise, filiale
du Groupe Vertdure, spécialisée dans
la gestion parasitaire d’intérieur et d’extérieur.
·
Ses valeurs : un service intègre, discret et
respectueux de l’environnement
·
Son approche : une lutte
intégrée
et de
prévention en matière d’extermination de parasites et d’insectes nuisibles à
votre qualité de vie.
·
Une équipe de
professionnels :
Tous
les techniciens de V Extermination sont titulaires d’un
certificat du Ministère
du Développement Durable de l’Environnement et des
 
Parcs et disposent d’une solide expérience
en matière de gestion parasitaire
V Extermination Fourmis juliephilippon

Divulgation :
 comme toujours, les photos et les idées sont originales et m’appartiennent. Par contre, j’ai eu la chance de recevoir des services de V Extermination une division du Groupe Vertdure, ainsi qu’une compensation financière pour écrire ce billet, ma santé mentale et moi les remercions!

 

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This