0

Autisme: la couleur de Maëlle #30couleurs

Lisez comment et pourquoi ce projet est né, ici chez Yoopa, pour ne manquer aucun texte cliquez ici, merci!

Autisme: la couleur de Maëlle #30couleurs #autisme #30jours
Les couleurs de l’autisme: la couleur de Maëlle


Les couleurs de l’autisme est une initiative pour faire connaître et briller les différentes couleurs, toutes uniques, de l’autisme, pendant le mois d’avril. Nous commençons avec Maëlle, la fille de Catherine, une des fondatrices de ce projet rassembleur, qui en parle aujourd’hui dans LaPresse+.

Autisme: la couleur de Maëlle

La version originale et complète de ce texte est dans l’édition du 2 avril 2017 de LaPresse+

« Il y a bientôt quinze ans, à l’âge de 24 ans, je mettais au monde notre premier enfant, une adorable petite fille que nous avions déjà appelée Maëlle. Cette dernière avait un chemin tout tracé devant elle. Elle suivrait des cours de piano, de danse, ferait de longues études, se marierait et tout serait comme dans Le meilleur des Mondes d’Aldous Huxley : une image parfaite d’un avenir planifié de toute pièce par notre société. 

Autisme: la couleur de Maëlle #30couleurs
Capture d’écran de l’édition du 2 avril 2017 de LaPresse+, Souffrir d’Autisme, texte de Catherine Kozminski

Hélas, Maëlle a eu la malchance de naître autiste. Pire encore, notre fille est non seulement autiste, atteinte d’une maladie rare, mais éprouve de graves troubles d’apprentissage qui la minent progressivement, la ralentissent dans ses rêves et dans la réalisation de ses projets. Elle qui ne pense qu’à aider son prochain, protéger les plus vulnérables, faire plaisir à tous ceux qui l’entourent, ouvrir un refuge pour animaux, a récemment délaissé ses lunettes roses de l’enfance pour constater le cul-de-sac imposé par l’adolescence. 

Autisme: la couleur de Maëlle #30couleurs #autisme #30jours

Voyez-vous, Maëlle fait partie de ces autistes que le système n’a pas « catégorisés » ou « codés ». Comme elle n’a pas de déficience intellectuelle, elle ne peut être intégrée dans une classe adaptée, car elle régresserait beaucoup trop et nous devons constamment la stimuler. Mais comme elle présente de nombreux troubles d’apprentissage, elle ne peut plus suivre le même rythme que ses camarades. Heureusement, nous avons eu l’extraordinaire chance de l’inscrire dans une école qui l’a prise sous son aile depuis la maternelle où elle poursuit maintenant son chemin adapté auprès d’élèves de 3e secondaire…« 

Et vous, quelle est votre couleur?


Catherine
Nadia et Julie, cofondatrices
Les couleurs de l'autisme " #30couleurs Julie Philippon Mamanbooh
Merci à Valérie Bouchard, de Minimo motivation ludique, pour le logo
Merci à Dominique Gingras pour la révision linguistique

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This