0

Je n’ai plus honte, enfin!

Je n'ai plus honte Julie Philippon

Aujourd’hui*, j’ai reçu une remarque qui se voulait humiliante et j’ai réalisé que cela n’avait pas atteint son but: je n’ai plus honte.

  • Je n’ai plus honte de mes vieilles blessures
  • Je n’ai plus honte de ma situation actuelle
  • Je n’ai plus honte d’être (ou d’avoir été) en congé de maladie
  • Je n’ai plus honte de ne pas toujours me sentir et/ou être à la hauteur
  • Je n’ai plus honte d’avoir un ou des enfant(s) différent(s)
  • Je n’ai plus honte d’être impuissante plusieurs fois par semaine
  • Je n’ai plus honte de mes limites
  • Je n’ai plus honte de ma peine ni de mes larmes
  • Je n’ai plus honte de ne pas être capable de TOUT faire, de BIEN faire TOUT

Plusieurs choses me blessent encore. Mes désirs, ma situation actuelle et mes besoins sont rarement en harmonie. Je suis insatisfaite à plusieurs niveaux, pas assez zen, ni productive à la fois, trop sensible, mais de plus en plus ancrée et de moins en moins honteuse.

Debout, face aux épreuves, dos au jugement, je me fais de plus en plus confiance. Enfin! Il était temps, ne trouvez-vous pas?

Comment demander aux autres de me faire confiance si moi-même, je doute toujours?

Et vous? Comment faites-vous pour chasser ce vilain sentiment? Le connaissez-vous?

Note: Ce texte a été inspiré d’un premier billet publié en 2009 que j’ai revisité.



Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This