0

35 millions de fleurs sauvages pour sauver les abeilles! #ramenonslesabeilles

Vendredi
après-midi, j’ai pris une marche et je suis revenue tout excitée! Pourquoi?
Parce que j’ai eu signe infaillible que le printemps arrivait : j’ai vu
passer les ruches colorées de la miellerie voisine. Chaque fois, pour moi,
c’est une joie.

35 millions de fleurs sauvages pour #ramenonslesabeilles Julie Philippon
Les ruches colorées se promènent dans mon rang- crédit photo Intermiel

Vidéo troublante de Cheerios

À mon retour,
je suis tombée sur cette vidéo, mise en ligne par Cheerios au miel et aux noix et je suis restée sans mot, je vous
laisse la regarder.
Vidéo Ramenons les abeilles de Cheerios 

Les abeilles et moi, une histoire de famille

Mon amour
des abeilles remonte à aussi loin que je me souvienne. Je crois même que c’est
génétique, mon grand-père Philippon, Gonzague, avait ses propres ruches et
jusqu’à la fin de ses jours, pour Noël, bien que déménagé à la ville, il nous
offrait encore de la gelée royale ou du propolis. C’était un fervent admirateur de ces petites bêtes
35 millions de fleurs sauvages pour #ramenonslesabeilles Julie Philippon
Ma fée de jardin -crédit Julie Philippon

Les
abeilles du Canada ont besoin d’aide

Comme vous
le savez déjà, ce n’est pas un bon moment pour les abeilles, la population est
en déclin partout au Canada alors que cet insecte est indispensable ayant un
impact direct sur la survie des humains puisqu’un tiers de la nourriture est
produite grâce à la pollinisation naturelle fournie par les abeilles.
35 millions de fleurs sauvages pour #ramenonslesabeilles Julie Philippon
Notre cour est pleine de fleurs – crédit photo Julie Pilippon
« Les
facteurs qui mettent les populations d’abeilles en péril au Canada sont
nombreux, mais l’une des plus grandes menaces est l’élimination des fleurs et
de la couverture végétale, dans les régions urbaines comme dans les régions
rurales. » –Marla Spivak,
professeure d’entomologie à l’université du Minnesota
35 millions de fleurs sauvages pour #ramenonslesabeilles Julie Philippon
Mauve – crédit photo Julie Pilippon
Depuis
2003, en moyenne au Québec, 26 % des abeilles meurent chaque année selon le ministère de l’Agriculture, des
Pêcheries et de l’Alimentation du Québe
c.[1]
Au cours de l’hiver 2014, nos voisins ontariens ont perdu 58 % de la
population d’abeilles mellifères. La situation est dramatique partout en
Amérique du Nord.
 Pourquoi les abeilles disparaissent, TED talk,
Marla Spiva

« Ramenons
les abeilles »

·       Quoi faire? En participant au mouvement, « Ramenons les abeilles », initié
par Cheerios au miel et aux noix !

35 millions de fleurs sauvages pour #ramenonslesabeilles Julie Philippon
Notre jardin – crédit photo Julie Philippon
·       Comment?  En
commandant nos propres semences de fleurs sauvages gratuitement
pour venir en aide aux populations d’abeilles canadiennes.
·       Quand? Dès maintenant en visitant le site « Ramenons les abeilles » *
·       Pourquoi?  C’est une façon simple et tangible de leur
venir aux abeilles qui aura un effet marquant sur l’habitat naturel et
l’approvisionnement alimentaire essentiel à la survie de colonies des abeilles.
·       Comment? Tout est
bien indiqué sur le site. Il y a même des conseils, des anecdotes, etc.
·       Le but? Semer une
fleur pour chaque Canadien, soit pas moins de 35 000 de fleurs!!
35 millions de fleurs sauvages pour #ramenonslesabeilles Julie Philippon
Pas capable d’attendre en mai pour semer – crédit photo Julie Philippon
Sans
compter qu’il s’agit d’une activité familiale amusante. J’adore jouer dans la
terre et les enfants sont toujours intéressés par la magie de Dame Nature qui
transforme de petites graines en grandes plantes.
35 millions de fleurs sauvages pour #ramenonslesabeilles Julie Philippon
Pas capable non plus d’attendre que ça pousse, on achète toujours aussi des annuelles – crédit photo Julie Philippon

En fait, je
ne serai pas capable d’attendre deux mois encore et je vais commencer des semis
dès le retour de l’école des enfants.

Et vous, vous embarquez dans le mouvement?
Ensemble, on peut tous faire une différence,
Ramenons les abeilles!

* Je suis
toute heureuse, je viens d’aller jeter un œil sur le résultat de la campagne et déjà la moitié des
objectifs est atteint
, c’est extraordinaire!

Divulgation: j’ai reçu une compensation ainsi qu’une bien belle boîte de semaines pour ce billet, mais comme toujours, mes propos et mes photos sont originaux et ils m’appartiennent! 


Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This