10

Une histoire de menstruations #handicaps

Après avoir parlé de caca,
de pipi
et de glande
thyroïde
, je me suis dit que j’étais prête pour un autre sujet plutôt
sérieux et ma foi, encore trop tabou : les menstruations !

En fait, aujourd’hui, nous avons reçu une bonne nouvelle, nous allons
recevoir d’ici l’été un bidet
spécial
qui se place discrètement sur les cuvettes. Il y a un système
d’eau et d’électricité qui fait que lorsque nous l’utilisons, l’eau est chaude
et à la fin, il y a un jet d’air chaud pour bien sécher toutes les parties
avant de remettre les vêtements, le tout en n’ayant besoin que de peser sur
deux boutons – malheureusement, pour ce qui est des vêtements, on doit s’en
occuper nous-mêmes ou avec aide.
Une histoire de menstruations #handicap
Photo d’un doux moment, Fillette et moi. Difficile de s’imaginer qu’elle sera une adolescente bientôt.

Pourquoi un bidet ?

Parce que Fillette est une grande dyspraxique et que pour elle, toutes les
tâches motrices en générales, de dextérité fine en particulier, sont laborieuses.
Ça fait déjà un petit moment que je redoute l’arrivée de l’adolescence avec
toutes les transformations physiques qui viennent avec. Si s’essuyer en allant
simplement aux toilettes n’est pas encore toujours bien acquis et surtout
efficace, qu’arrivera-t-il lorsqu’elle sera menstruée? Je n’ose y pense.
D’ailleurs, moi-même, j’ai tellement déjà fait de gros dégâts, ça me fait peur.

Bref, l’idée du bidet vient de notre ergothérapeute qui est venue l’an
dernier faire le tour de la maison pour voir avec nous ce que nous pouvions
faire pour adapter au maximum notre maison en encourageant l’autonomie de
Fillette.

Une histoire de menstruations #handicap
Vous voyez, une fois installé, ça ne paraît presque pas! 

Prendre les
bonnes décisions pour sa fille

Alors, avec ce bidet adapté, Fillette n’aura plus de problème d’hygiène
personnelle, il ne restera que celui de la protection. De mon côté, j’ai
adopté, environ 80% du temps, la coupe menstruelle comme produit d’hygiène
féminine, mais encore là, « allo les dégâts » quand on l’échappe bien
pleine (oui, je sais, c’est dégueu, mais c’est aussi LA VRAIE
VIE ! ). 

Sinon, comme 41% des
Québécoises* je préfère de loin les tampons aux serviettes hygiéniques. Malheureusement, ce sont ces dernières
que nous allons utiliser, l’utilisation de tampon ne fait pas partie de nos
options (j’espère aussi ne pas devoir utiliser de couche).

Une histoire de menstruations #handicap
On peut voir un peu comment ça fonctionne un bidet adapté, celui-ci est différent de celui que nous aurons
En cherchant sur le web, j’ai découvert
beaucoup d’information et de possibilités- The Story of Menstruation (1946), un film d’animation de Disney de 10 minutes, commandité par International Cello-Cotton Company (maintenant Kimberly-Clark) qui a été vu par environ 105 000 000 jeunes Américaines dans le cadre scolaire.
J’ai aussi trouvé un site qui donne de bonnes pistes de réflexion pour les parents, nous rappelant la question importante qui suit, qu’est-ce qui donnera à votre fille la meilleure qualité de vie possible? Ce résumé est bien intéressant:


  1. La plupart des filles ont leurs premières règles à 12 ou 13 ans, y compris les filles qui ont des incapacités mentales.
  2. Certaines filles avec une incapacité mentale trouvent difficile de gérer leurs menstruations.
  3. Certains parents décident de donner des médicaments à leur fille pour l’aider.
  4. Ces médicaments comprennent la thérapie hormonale, ou les anovulants.
  5. Attendez que votre fille ait ses premières menstruations avant de décider de lui donner des médicaments. 
  6.  Les médicaments rendent les menstruations plus légères et plus régulières, et peuvent les arrêter.
  7. Ces médicaments peuvent aussi avoir des effets secondaires.



 Pour avoir une idée de ce à quoi ça va ressembler, c’est ici!

Et vous, avez-vous des trucs ou des
conseils ? Est-ce que cette étape vous fait peur à vous aussi ?

* Selon un récent sondage commandé par les fabricants des produits
d’hygiène féminine U by Kotex®

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This