1

Liberté et adaptation

Liberté que de pouvoir rouler cheveux au vent, sous les rayons du soleil, au milieu de nulle part.

Adaptation que de devoir revoir son emploi du temps et ses priorités alors que la donne a changé.

Petite, comme Fiston, j’ai roulé aussi, pendant presque deux étés, j’aimais tellement ce sentiment grisant de vitesse, de légèreté et de puissance.
Puis, j’ai dû m’adapter.
Encore et encore.
Ayant toujours le souvenir de cette liberté.
La roue tourne.

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This