5

S’offrir une réparation: une histoire de serviettes!

Fillette qui complète notre calendrier de l’avant de Disney

Quand j’étais adolescente, mon père a été à Walt Disney… Sans nous!  Je n’ai jamais vraiment compris pour quoi, mais j’ai toujours gardé un sentiment négatif en lien avec cet évènement.

À son retour, nous avions reçu des chandails de Mickey et l’interdiction de prendre ses nouvelles serviettes achetées lors de son voyage. Elles étaient en haut de la penderie, belles, grandes et douces.

Je passais mes fins de semaine à la piscine comme sauveteurs et professeurs de natation, mais je n’avais pas le droit de prendre une de ces serviettes, je devais prendre mes $ pour m’en acheter à moi.

Puis les années ont passé et lorsqu’il est devenu clair qu’il ne pouvait plus rester chez lui en raison de sa maladie, j’ai dû nettoyer, ranger, vider, laver et vendre sa maison.

Je mettais presque tout dans des sacs que j’allais donner au comptoir d’entraide, sauf qu’en voyant ces serviettes qui sentaient encore le neuf, j’ai décidé de les prendre et de les offrir à mes enfants.

Demain, avec ma petite famille, nous partons pour Walt Disney en vacances. C’est la première fois que nous quittons le pays et que nous prenons l’avion toute la gang.

Ce voyage, c’est mon père qui nous l’offre et je le vois comme une réparation. J’aurais aimé y aller avec lui de son vivant et vivre de bons moments, mais la vie en a décidé ainsi.

Je pars donc excitée et triste à la fois. Heureusement, il paraît que la magie de Disney nous attrape dès notre arrivée et je ne doute pas que ça sera magique.

Et si je vois des serviettes, je compte bien en acheter une ou deux…

:: N’oubliez pas de me suivre sur Twitter et sur ma page Facebook

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This