0

12 commandements pour une semaine de relâche réussie!

La fameuse semaine de relâche… C’est ma première fois, de ma vie, que je ne la vis pas comme élève ou enseignante, mais bien comme une maman qui travaille…  Être pigiste, ayant son bureau sur la table de la cuisine, c’est bien beau sur les photos, mais concrètement, cette semaine, c’est un vrai casse-tête.

Je suis prise, encore une fois, entre mes idéaux, les désirs de mes enfants, les miens (ce qui est une autre nouvelle entrée dans ma façon d’évaluer la situation) et mes besoins.

Bref, ça fesse!

D’un côté, je ne veux pas que mes enfants ne fassent rien. Mais de l’autre, je ne veux pas non plus les « obliger » à ou encore les animer au maximum comme j’ai déjà fait dans la passé. Que voulez-vous, je suis une vraie GO dans l’âme, j’aime moi-même faire des activités, des sorties, voir des expositions, des spectacles, des films et surtout du monde.

De plus, je ne suis pas insensible aux opinions véhiculées sur les réseaux sociaux et en plus de devoir travailler cette semaine, je dois aussi faire des choix intelligents du côté des dépenses, parce que ce n’est pas parce que j’ai la chance d’écrire et de réaliser mes rêves que… C’est payant!

Dans le passé, je me suis souvent amusée à écrire les « commandement de… » pour l’Halloween, pour  Noël, et pour se faciliter la vie comme parent, etc.  Il était temps que je fasse ma version de la semaine de relâche!


10
 12 commandements pour une semaine de relâche réussie

  1. Routine tu respecteras si pour tes enfants et toi-même, c’est plus facile et rassurant, en faisant fi des commentaires et des spécialistes qui disent le contraire
  2. Routine tu sauteras si le goût t’en dit et que tu peux t’en passer, faisant fi des commentaires et des spécialistes qui disent le contraire…
  3. Énergie et patience tu économiseras, 9 jours, c’est parfois pas mal plus long que Les 12 travaux d’Asterix…
  4. Magie tu mettras, en utilisant créativité et imagination, pour faire spécial sans avoir 2 heures de préparation (ou de ménage) à chaque jour: une journée à l’envers, un pique-nique dans le salon, un dodo dans le grand lit des parents, un bar à chocolat chaud, etc.
  5. Activités gratuites tu magasineras dans ta municipalité et les villes environnantes: spectacles, films, animations, activités sportives, etc.
  6. Échanges et partages tu feras avec les autres parents qui sont dans la même situation que toi: à deux adultes, c’est toujours plus facile quand il y a des petits et/ou gros bobos, un pipi, une crise de bacon (oui, même à 7 ans, des fois, ça arrive…), un gros dégât, etc. 
  7. Spéciaux tu chercheras, pour des repas pas chers aux restos, faisant plaisir aux enfants, mais surtout, profitant d’un congé de repas pour toi! Chut!!!
  8. Jeux libres tu organiseras (c’est un peu ironique, j’avoue!),  offrant plusieurs choix aux enfants pendant que toi aussi, tu pourras t’amuser… Ou travailler!
  9. Popote, glissade, patin, bataille de boule de neige, ménage et tri des jouets, des livres, des vêtements tu proposeras et surpris tu seras quand tu réaliseras que ces activités « pognent » autant, sinon plus, que d’autres, beaucoup plus dispendieuses et compliquées…
  10. Amis tu inviteras, amis tu visiteras, amis tu appelleras, amis tu remercieras, etc. Les amis, êtes-vous là? Oui, on s’organise un petit quelque chose?
  11. Feelings et valeurs tu respecteras, si tu ne le sens pas, ne le fais pas, point. Même pas besoin de donner de raison, juste un non bien senti, et l’affaire est ketchup!
  12. Pression tu oublieras, budget tu te rappelleras, présence tu offriras et plaisir, tu auras! Après tout, c’est pas juste pour les enfants que cette semaine de relâche, toi aussi, tu dois en profiter!

Alors, si jamais vous avez un (ou des!) commandements à ajouter, 

lâchez-vous lousse et surtout, bonne semaine!

:: N’oubliez pas de me suivre sur twitter  et sur ma page Facebook! Écrivez-moi, laissez-moi des messages, j’aime ça échanger avec vous!

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This