3

2013, l’année où j’ai perdu. Et gagné.

C’est le temps de l’année où l’on fait nos bilans, nos rituels, nos listes de souhaits, etc.  Je ne suis pas super avancée, je passe de la joie à la peine. Voici un début..

En 2013, j’ai perdu… 

J’ai perdu mon père et ma grand-mère, j’ai perdu une partie de ma naïveté, j’ai perdu une bonne vingtaine de livres (une cinquantaine depuis 18 mois, mais comme j’en ai beaucoup à perdre et que cela se fait sur une longue période, ça ne paraît pas beaucoup), j’ai perdu beaucoup de temps à chercher des papiers importants, des livres, des cadeaux, des infos, à faire des appels, à remplir des formulaires, etc.

J’ai perdu mon statut d’employée pour passer à celui de travailleur automne, j’ai perdu un salaire régulier et les assurances pour payer une partie des thérapies de mes enfants, j’ai perdu mes clés, mes fils et autres gadgets technos, des points d’émérite pour mon permis de conduire en étant trop pressée pour me rendre d’un rv à l’autre, un peu de ma patience, la face quelques fois et certainement plusieurs autres choses que j’oublie, volontairement ou pas.

J’ai presque perdu la tête alors que mon fils a arrêté de dormir et de manger pendant plusieurs mois. J’ai perdu beaucoup de temps à trouver de l’aide pour mes enfants qui ont plusieurs besoins spéciaux tant à l’école que dans la vie en général.  J’ai perdu de l’énergie, du temps et de l’argent pour trouver des solutions à leurs problèmes…

Mes dernières photos prises avec mon père en juin 2013.

Mais, en 2013, j’ai aussi gagné…

J’apprécie de plus en plus mes choix de vie, j’aime écrire, j’aime apprendre, découvrir et comprendre. J’ai retrouvé une meilleure santé, la joie de vivre, la légèreté de ne plus être une proche aidante qui voit son père mourir un peu plus à chaque jour.

J’ai fait des rencontres incroyables, j’ai participé à des documentaires (2), des émissions de radio (2), j’ai vu mes textes publiés sur plusieurs tribunes 6,7?) dont un en plus de 35 000 exemplaires papiers, j’ai collaboré à plusieurs magazines en ligne comme blogueuse, mais aussi comme journaliste ou chroniqueuse.

J’ai découvert que je n’étais pas trop vieille pour me faire des nouvelles amies, rêver, faire de nouveaux projets, que ma vie n’était pas fini et que faire ce que l’on aime, même si cela a plusieurs côtés négatifs, c’est précieux.  J’ai aussi découvert que même si je n’étais ni grande ni mince, je pouvais être belle…

J’ai aussi gagné un meilleur diagnostic (TDAH) qui, depuis qu’il est connu, m’aide dans mes choix, me permet surtout de comprendre plein de choses de mon passé et qui m’encourage à faire des meilleurs choix. Je remarque déjà plusieurs petits changements qui me font beaucoup de bien ainsi qu’à mon entourage.

Maintenant, il ne me reste quelques heures pour choisir mon mot-phare.  En fait, j’en ai un en tête, mais il n’est pas très beau à écrire. Curieux?  Je vais vous le présenter bientôt…

Et vous, qu’avez-vous perdu et gagné en 2013?

Pour vous guider dans vos rituels de fin d’année, voici mon billet de décembre publié chez Yoopa!

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This