1

Deuil: 4 mois plus tard…

Mon père est décédé le 19 juillet dernier. Ça fait presque 4 mois jour pour jour. Je vis des hauts et des bas…
J’ai été prise dans plusieurs tourbillons, j’ai fuit, j’ai tassé plein de choses que je devais faire.
J’ai un groupe de merveilleuses amies qui voulaient venir dans ma profonde campagne pour m’offrir un pommier, je n’ai jamais répondu…
Un jour, j’ai reçu deux petits lilas livrés par une fille de ce groupe. Je n’ai même pas encore dit merci, à personne et elles sont une dizaine présentes dans ma vie.

Aujourd’hui, avant que le gel ne s’installe vraiment, mon chum a planté les arbres, c’était une journée grise, parfaite pour pleurer.

Hier, j’ai apporté les outils de jardin de mon père au centre d’équithérapie de ma fille, étrangement, la photo est floue, j’y vois un signe.
J’ai enfin commencé les démarches pour la succession, j’ai visité trois banques et fait plusieurs appels. Je rassemble les papiers et je fais du ménage dans ses choses personnels, ses souvenirs.
Dire que c’est facile serait mentir, je n’en parle pas vraiment, je sais que j’ai été beaucoup dans la négation, chassant toutes allusions à rapidement.
Mais…
Tranquillement, je m’active, doucement, je commence à comprendre et à accueillir le fait que je suis orpheline maintenant.
4 mois, c’est si long et si court à la fois…
Prochaine mission: dire merci.

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This