6

Enfin!!!

Et non, ce n’est pas mon mot-phare, mais bien un sentiment généralisé de bien-être, de jambes molles, de joues rouges, d’esprit clair….

L’année dernière, nous sommes arrivés dans notre maison en plein hiver et avec le vent qui est roi ici, nous n’avons pas vraiment profité des joies de l’hiver. Je rêvais secrètement d’en avoir depuis longtemps et avec Papabooh, nous sommes arrivés à la conclusion que si nous voulions jouer dehors, faire une activité familiale à peu de frais, chez nous, dans la belle nature qui nous entoure, ça nous prenait des… Raquettes!

Barrage de castors

Nous avons laissé les partys des fêtes passer et puis nous nous sommes mis à la recherche d’une bonne promotion pour équiper notre petite famille. Nous ne voulions rien de trop sophistiqué, mais un minimum de qualité. J’épluchais les circulaires du Boxing Day quand mon chum a tapé tout simplement raquettes sur kijiji.ca. Nous avons ainsi découvert un distributeur proche de chez nous et hop! En 15 minutes, nous avions 4 paires de raquettes, 4 paires de bâtons de neige et 4 sacs de transport pour à peine le prix d’un bon équipement chez MEC.

Nous sommes revenus chez nous, puis nous avons attendu le bon moment. Il est enfin arrivé avant hier. Une première sortie en solo pour Papabooh, puis une deuxième avec fiston et son ami hier. Une autre pour mes hommes aujourd’hui, une en solo pour Papabooh et enfin, je suis sortie avec Fiston. Le bonheur!

Après quelques centaines de mètres, Fiston a décidé de retourner tout seul, comme un grand, à la maison et là, j’ai retrouvé de vieilles sensations… La neige qui craque, le nez qui coule, les doigts qui engourdissent, la lumière spéciale du soleil qui descend lentement, l’odeur du vent froid, les arbres qui se cognent entre eux, l’eau du ruisseau qui bruisse.
Un immense sentiment de liberté devant ces grands étendus. Une promesse que tout est encore possible, que la vie est belle, pleine de belles choses à vivre et à découvrir. Des souvenirs de ces journées passées en ski alpin, en ski de fond, en refuge alors que l’on touche à l’essentiel, au ciel. Bref, je le redis, j’ai goûté au bonheur, enfin!
Le plus beau là-dedans, que c’est chez nous, renouvelable et variable. J’ai hâte à la prochaine sortie, à celle que je ferai en solo, en duo et surtout à celles que nous ferons tous les 4.
Je ne demande qu’une chose, de la neige s.v.p.!

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This