6

Plouk!

Je suis comme une boîte à surprises, les idées arrivent en jet, en paquet de 10, parfois elles sont excellentes, d’autres fois juste « ok » alors qu’elles font aussi « Plouk »… Je dis parfois à la blague que j’aimerais être consultante en idées, que je suis convaincue que je pourrais apporter une nouvelle vision aux entreprises et organisations.
Je pense trop, et à trop de choses. Je parle beaucoup, mais j’observe encore plus! Ça peut vous donner une bonne idée de tout ce qui se passe par ma tête… C’est parfois épuisant. J’ai aussi l’impression de toujours repousser mes idées, de dire non, d’en prendre moins, etc… Mais que ce n’est pas encore assez. Me suivez-vous?
Dimanche prochain, ça sera le premier anniversaire de la journée Belles à Bloguer organisée par Coup de Pouce et des amies blogueuses. Il y a quelques semaines, j’ai eu l’idée de regrouper celles qui étaient intéressées pour un brunch et ainsi garder contact. Ce sont toujours des rencontres stimulantes et moi, j’aime ça! Mon côté P.R. est comblé dans de tels moments.
J’avais lancé l’invitation sur Facebook et twitter, Coup de Pouce s’était manifesté pour offrir des cadeaux aux participantes, je recevais des courriels de personnes intéressées. Mais il y a quelques jours, j’ai dû revoir ma position. Mon idée était excellente, mais avec mes enfants d’un bord et mon père de l’autre (c’est particulièrement prenant présentement), je n’avais plus d’énergie pour organiser cette activité. Ni même pour y participer.
Mon idée a fait Plouk! Et quand ça arrive, j’haïs ça!!! Grrrrr!!!! Je me sens poche-coupable-faible-looser-pas fiable-etc… Pourtant, je sais aussi que c’est la seule chose que je pouvais faire présentement. Que le matin, pendant quelques minutes, je suis découragée par la journée qui s’annonce, qu’après des appels faits à la salle des profs, je ravale mes larmes pour ne pas pleurer devant mes collègues, etc…
Alors, je sais que je ne suis vraiment pas où je voudrais être et ça me désole. Je passe du découragement à la tristesse, avec un brin de colère si mauvaise pour mes mâchoires et mon cou.
Et j’entends dans ma tête Plouk! Plouk!

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This