1

Mon champion!


Cette semaine, en même temps que les thérapies au Bouclier pour Fiston, il y avait le cross-country d’organisé à son école.

J’ai donc pris la chance de voir si on pouvait changer un peu l’horaire et mon fils a eu la chance de participer à sa première course à vie! Et quelle course, les jeunes du préscolaire devaient courir 500 mètres et mon fils est parti en vrai fusée. Il a réussi à garder le tempo et finalement, il est arrivé le 4 de sa cohorte!
Yahou!!!! Nous étions très fiers de lui, vivre un tel succès, quand la vie nous réserve plein de défis, c’est excellent pour l’estime de soi. Ensuite, nous sommes partis pour le centre de réadaptation partager son exploit et continuer de travailler en ergothérapie et en éducation spécialiser.
Le soir, nous avons encore souligner la chose et avant de dormir, mon fils a commencé à pleurer… Il était triste parce qu’il n’était pas le premier. Pauvre petit lou, nos bonnes paroles ne semblaient pas le réconforter. C’est qu’il est compétitif monsieur!
De mon côté, je suis contente de lui avoir permis de participer à la compétition et d’avoir pu être présente avec Papabooh! pour l’encourager. Les enfants étaient beaux et heureux, tout le personnel de l’école était mobilisé et je nous trouve chanceux de pouvoir offrir ce beau milieu à notre fils.
D’ailleurs, son école était une des 5 finalistes pour l’École Dynamique du Québec, concours organisé par Salut Bonjour!

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This