8

Épisode 2: vive la couleur!

Trempette arc-en-ciel
La semaine dernière, je vous partageais un de mes défis de la rentrée. Tout concilier oui, mais sans oublier de continuer à vivre, dormir, aimer et surtout manger! En lisant vos commentaires et en allant sur les blogues de mes copinautes, je me suis sentie épaulée, mais aussi un peu plus stressée…
C’est que je participe au Défi des chefs en proposant des plats tellement simples. Mais, vrais et authentiques! Ils font parti de mes recettes gagnantes qui mériteraient un beau cartable comme celui de Julie. Voici donc mon entrée vedette, qui s’apprête selon les saisons, les inspirations et ce que nous avons sous la main: la trempette arc-en-ciel!
Pour la faire (suivez bien, c’est la recette!*), faites une visite au kiosque du coin (celui de M. Martin est le meilleur!), prenez-y des légumes colorés (plusieurs, mais en petite quantité). Déposez-les de façon artistique sur la table ou dans un panier, le temps de faire rêver les petits estomacs du coin jusqu’au prochain souper.
Après une petite saucette pour vos trésors (pas les enfants, je parle des légumes!), prenez votre économe préféré, votre petit couteau et parez (quel beau mot, n’est-ce pas?) vos légumes. Déposez-les de façon à suivre les couleurs de l’arc-en-ciel. Jouez avec elles et les textures. Variez les saveurs, les plats et les aliments! La version « fruits » est aussi très populaire, comme celle où l’on ajoute des cubes de fromage ou de jambon.
Pour les hommes de la maison, ça prend une trempette et pas n’importe quelle: la rose. Mélangez moitié-moitié de la mayonnaise (je coupe avec du yogourt nature, chut!) et du ketchup et servez ! Pour Fillette, pas de trempette (beurk-dégeux!) alors que pour Mamanbooh! toutes les versions sont bonnes, avec un peu de ceci ou de cela: humus, taziki, fromage à la crème au saumon fumé, etc.
Le plus long sera de préparer les légumes et les restes (s’il y en a !) serviront au lunch de la famille du lendemain. Simple, mais tellement gagnant chez nous! Seules les crottes de fromage auraient plus de succès… Mais, ça, il ne faut pas en parler à Geneviève! On les garde pour les occasions spéciales.
*Pour cette version, j’ai utilisé des produits de mon jardin et de M. Martin (non, je ne reçois pas de cote), tomates jaunes, oranges et rouges, mon unique piment (poivron, je sais…) rouge, piments vert, jaune et orange, carottes blanches, jaunes, oranges et mauves, petites fèves vertes et jaunes, etc…
**C’est aussi la meilleure (ou seule!) façon de faire manger des légumes à mes enfants.

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This