3

P.B:: se laisser gâter par son papa…



Quand les papas dorment, on leur vole des bisous, on les chatouille…


Papabooh, l’homme de ma vie, le père de mes enfants, a de belles qualités et côté personnalité, on se complète bien. Autant je suis extravertie, verbo-moteur, sociale et spontanée, autant il est introverti, timide et réfléchi. Son verre est à moitié vide alors que le mien est à moitié plein. À deux, il déborde!
Au quotidien, particulièrement pendant l’été, je suis plus souvent en présence des enfants pour faire des courses, aller prendre une bouchée et faire des activités. Je suis aussi de nature généreuse, je gère mal l’argent et j’ai de la difficulté à dire non. Vous voyez le topo?
Devinez qui est le parent-gâteau dans notre couple? Et qui se le fait reprocher souvent par un commentaire, un soupire ou même un regard? Mais oui, c’est moi! Mamanbooh est mère-poule et maman-gâteau, voilà, c’est dit!
Sauf que depuis que les enfants sont un peu plus grands, ils font de plus en plus de sorties ou d’activités (épicerie, phramacies, soccer, etc) avec papa et pendant notre escapade ontarienne, je suis arrivée à la conclusion que les temps avaient changé!
Papabooh est de plus en plus gâteau (et non gâteux!!!) et à chaque nouvelle preuve, j’en suis ébranlée, c’est tellement nouveau. À chaque fois, je ris dans ma barbe (que je n’ai pas encore abondante, heureusement). Vous voulez des exemples?
  • À Marineland, alors que j’attends en ligne pour aller chercher nos repas, Papabooh me propose de prendre les grosses gourdes comme breuvage (alors que j’enlignais plus des jus à partager, choix plus économique…). Surprise, je me dis que les enfants sont chanceux et qu’on sera juste plus encombré par des bébelles au retour!
  • Un peu plus tard, alors que je dois aller aux toilettes, Papabooh et les enfants vont fouiner « juste pour voir, on n’achète rien » à la boutique de souvenirs ($$$) et quand je reviens, un dauphin et un ocre gonflables se sont mystérieusement ajoutés à notre famille. (note: depuis notre retour, ils sont seuls et oubliés)
  • De retour au Québec, on s’arrête à la pharmacie chercher nos médicaments pour le prochain mois et les enfants demandent d’accompagner leur papa. À chaque fois que j’y vais, je me fais supplier d’acheter des nouveaux pansements de Dora, de Diego, de Princesse ou de Spider Man et moi, comme une vilaine mère, je refuse (j’ai aussi achetée un méga paquet au Costco)… Quelle ne fut pas ma surprise de les voir revenir avec une nouvelle boîte de pansements pour chaque enfant! Les trois avaient le sourire aux lèvres et j’ai même eu droit à un « papa, lui, dit oui! » En fait, j’en ris encore…

Et si Papabooh était lui aussi un peu papa-gâteau?
Chez vous, qui porte ce chapeau?

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This