9

« Amène-nous à La Ronde, La Ronde! »





Les Princesse: ces belles photos ont été prises par Martine Gingras, merci!

Depuis le moment où j’ai reçu l’invitation, j’ai un ver d’oreille. J’entends, « amène-nous à La Ronde, La ronde! », je ne connais même pas la fin du refrain, encore moins les autres complets, mais ça revient en boucle!

Il y a quelques semaines, j’ai été invitée à assister au lancement médias de la programmation 2011 du Pays de Ribambelle, la zone familiale du parc animée par Annie Brocoli. Contrairement à notre envolée à la recherche du Père Noël en avion, cette fois-ci, je souhaitais y aller avec mes deux cocos. Il ne fesait pas trop chaud, ni vraiment beau, ça s’annonçait donc une journée parfaite pour éviter d’attendre en file devant les manèges!
La vieille, nous avions fait une visite virtuelle de La Ronde, en s’attardant sur les photos et les descriptions des manèges pour tous, une excellente activité pour réduire l’anxiété chez les enfants et motiver les troupes! Nous avons particulièrement apprécié le site de La Ribambelle, lors du spectacle de Z, les enfants étaient en terrain connu, mais pas question de donner la main ou de prendre une photo avec aucun des personnages, ni Annie Brocoli.
Notre belle Mamilou nous accompagnait et notre Banlieusarde préférée y était aussi avec sa famille. Mes enfants avaient hâte de retrouver leurs petites amies et nous prenions plaisir à nous envoyer la main mutuellement du haut des airs! C’est fou comment connaître les lieux ou des personnes font du bien, les enfants s’encourageant, les parents se partageant trucs et conseils. Nous avons même fait tout le tour du site en gang sur le minirail et découvert le manège préférée des princesses et des chevaliers: Le galopant!
D’ailleurs, si vous prévoyiez une sortie, je vous invite à aller lire le texte de Martine Gingras sur notre sortie où elle y regroupe bonnes idées, coups de coeur et mêmes les impressions de ses enfants ici . Pour ma part, je retiens que ce fut une journée de rêve… Tellement agréable! À 5 et 6 ans, mes enfants étaient assez autonomes pour choisir et essayer les manèges qu’ils voulaient tout en exprimant leur bonheur ou leurs peurs, mettre et enlever 30 fois (minimum!) leurs veste en laine polaire ou leur puncho de pluie. Il n’y a pas eu de crise, juste quelques larmes de ma grande qui voulait un grill-cheese alors qu’il n’y en avait pas. Et des beaux moments.
Le soleil n’était pas au rendez-vous pour cette première expérience, mais il faisait chaud dans nos coeurs et les yeux de mes enfants rayonnaient, alors que moi, j’entendais toujours et encore, « Amène-nous à La Ronde, La Ronde… »
Quelle belle journée parfaite.
Ça ronflait de bonheur au retour.

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This