10

L’esprit de Noël :: Jr 14 :: Une « date » avec le père Noël? (Suite)


Les enfants jouent au roi de la montagne sur papa quand ça cogne dans la fenêtre du salon… Toc Toc Toc
Curieuse, Camille découvre très vite qui est notre visiteur alors que Félix s’enfuit dans sa chambre se cacher. Papabooh! ouvre la porte. C’est le père Noël! Oui! Le vrai père Noël qui est chez nous, tout vêtu de rouge, de gros flocons de neige sur les épaules et une lueur malicieuse dans les yeux. Il porte sur son dos une hotte que Fillette a rapidement repérée et les pourquois commencent… Pourquoi ici? Pourquoi ça? Pourquoi nous? Où rennes? Où maman Noël?
Félix revient tranquillement avec Papabooh!, il est très calme (lire, il ne bouge pas, semble figé alors qu’il ne tient pas en place d’habitude) et Camille papillonne. Tranquillement, Fiston se rapproche et le père Noël gagne le coeur de Félix avec ses questions, ses commentaires et sa présence rassurant (il a certainement tout lu mon blogue, pcqu’il est drôlement bien renseigné). Camille ne quitte pas des yeux le gros sac et père Noël en sort une belle boîte pour Félix. À l’intérieur s’y trouve une petite marionnette à l’effigie de notre invité surprise. Comme celle présentée dans le message enregistré dans l’avion pour mon fils

Fillette joue à la fée des étoiles et nous remet à Papabooh! et à moi-même une marionnette de bonhomme de neige et ainsi nous pourrons faire de petits spectacles ensemble. Il paraît qu’elles sont magiques et que nous pouvons les mettre sous nos oreillers ou les serrer fort contre notre coeur quand on s’ennuie ou on a de la peine et même leur confier nos secrets (je pense essayer bientôt!). Le plus merveilleux, c’est qu’on est jamais seul!
Il reste trois cadeaux dont un assez imposant. Père Noël le dépose devant nous par terre et il nous demande de l’ouvrir tous en même temps. Il y a de l’électricité dans dans l’air! Les enfants sont excités, moi, j’ai des réflexions qui me bombardent la tête (c’est fou! C’est trop! Ça ne se peut pas, etc…) alors que Papabooh! semble d’un calme olympien, mais je le sens ému lui aussi. On ouvre le cadeau et on découvre une extraordinaire mallette d’artiste, en bois, garnies de crayons de toutes sortes (bois, pastels feutres), de gouache, de pinceaux, etc…
Vous auriez dû voir les yeux ronds des enfants. Quelle bonne idée! De quoi créer encore et encore, en famille, plein de châteaux, de princesses et de chevaliers et quelques dessins pour maman. Deux tablettes de beaux papiers sont venues compléter le tout. Tout à coup, la gêne était partie et une drôle de chose s’est produite, les enfants ont commencé une sorte de démonstration Tupperware de leurs livres de Noël, des décorations qu’il y avait dans le salon et une grande complicité s’est installée entre eux. Comme dirait Félix du vieux barbu, « lui, c’est mon pot! »
Puis, l’heure de nous quitter est arrivée, père Noël nous a confié que si nous allions regarder par la porte-patio, nous aurions peut-être la chance de voir ses rennes et son traîneau. Après de beaux et gros câlins, il est reparti dans le froid. Nous nous sommes retrouvés collés tous les quatre, le nez dans le fenêtre et nous pensons bien avoir aperçu un bout de … Quelque chose! Très vite, les enfants ont pris une feuille et ils se sont mis à dessiner, un château pour mère Noël et un père Noël pour… Le père Noël (je sais, je répète trop les mêmes mots!)!

Quelle aventure! Quelle belle visite! Quelle belle chance nous avons eu! Je n’en reviens pas encore. Et je ne suis pas la seule, les enfants aussi! Ils en ont parlé toute la journée. Je suis impressionnée par l’homme derrière tout ça, qui a organisé cette rencontre, qui est venu nous offrir de vrais cadeaux, des paroles réconfortantes, de son temps et surtout de l’espoir, comme quoi il ne faut pas arrêter de rêver… Que tout est possible, même de rencontrer le vrai père Noël à 37 ans et de recommencer à y croire. Pour de vrai.
Et comme Camille le répète depuis:
« ben chanceux, nous! ».
::
Ho! Ho! Ho!
Que oui, ma belle!
::

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This