15

L’esprit de Noël :: Jr 13 :: Une « date » avec le père Noël?


Attention! Si vous ne croyez pas au père Noël, la lecture de cette histoire pourrait changer votre perception et faire croître en vous la magie de Noël… Il y a presque deux semaines, j’ai eu la chance de m’envoler avec Rêves d’Enfants. À mon retour, j’ai écrit un billet sur ma rencontre exceptionnelle avec le père Noël et voici ce que j’ai reçu dans ma boîte de courriel le lundi suivant…
::
Lundi le 6 décembre 2010Bonjour Madame, Je travaille à l’aéroport de Dorval. J’ai eu la chance de rencontrer le Père Noël mercredi passé, suite au vol Rêves d’enfants. Il m’a demandé de retrouver une maman avec laquelle il a partagé de beaux moments lors de l’atterrissage. J’ai cru comprendre que vous auriez un fiston nommé Félix (je peux faire erreur sur le prénom, le Père Noël me semblait quelque peu fatigué) qui ne pouvait pas être dans ce vol et qu’il aimerait lui envoyer un cadeau. Pourriez-vous me confirmer si c’est bien vous et si c’est le cas, voulez-vous me fournir vos coordonnées? Si vous désirez plus d’informations, n’hésitez pas à me contacter, je pourrai alors être votre lien avec lui. Il ne faut pas lui en vouloir, car il est quelque peu solitaire et est surtout très occupé à préparer sa tournée de Noël avec ses lutins. Bonne journée,Jean-François
::

Après avoir répondu au courriel, une autre surprise m’attendait. Un appel du père Noël ! Oui! Oui! Pour me donner un rendez-vous, chez moi, dans ma petite maison de banlieue le lundi 13 décembre, à 18h00. J’ai bien voulu lui proposer un endroit plus proche du pôle Nord, mais j’ai vite compris qu’on ne peut pas refuser une offre du gros barbu, il accepte en disant merci. Le coquin, remarquant mon émotion, il m’a même demandé si mon maquillage coulait!
Wow! Je n’en revenais tout simplement pas de ce qui m’arrivait… Mon garçon aurait la chance lui aussi de vivre son moment à lui avec le père Noël dans une situation et des conditions gagnantes. Le bonheur! J’ai mis Papabooh! dans le coup, mais il commençait à trouver mon histoire un peu louche, un tantinet jaloux. Nous avons choisi de ne pas en parler aux enfants pour qu’ils aient une vraie surprise et ainsi éviter un drame au cas où (le métier de parent rentre tranquillement!).
::

Aujourd’hui, j’ai reçu un nouveau courriel:

Lundi le 13 décembre 2010Bonjour Madame Julie, J’ai reçu ce message du Père Noël. J’attends votre réponse pour la lui transmettre. Bonne journée, Jean-François

Bonjour Jean-François, Je ne retrouve plus l’adresse courriel de Julie. Peux-tu lui demander si ça fonctionne pour ce soir? Si ma mémoire ne me joue pas de tour (quand ce n’est pas lutin farceur qui me les fait), je crois que je suis attendu à 18h00. Tu sais Jean-François, les rennes sont tellement heureux d’aller se promener ce soir pour aller voir Félix et Camille. Tornade s’entraîne depuis plusieurs semaines, Danseur pratique ses pas, Furie lève des poids en vue de lever facilement mon sac de cadeau, Fringant et Tonnerre joue sans arrêt à « qui attrape l’autre », Comète prépare ses étoiles magiques remplient de bonheur, Cupidon prépare ses flèches dont la pointe est en forme de cœurs, Éclair va imiter une étoile tout au long de notre périple et finalement Nez rouge va mener le groupe. En passant, voici une photo de Nez rouge prise ce matin par lutin Cuisto lorsqu’il a appelé les rennes à la soupe. Il semble bien que Nez rouge avait très faim!

Fichier:Rudolph the Red-Nosed Reindeer.jpgPrends bien soin de toi et ta famille et n’oublie pas de me revenir avec une réponse. En passant peux-tu dire à Papabooh de ne pas être si jaloux. Comment peut-il être jaloux d’un vieux comme moi !!! Ça fait bidonner Mère Noël! Bon quand on parle du loup, Mère Noël me demande de venir essuyer la vaisselle…À bientôt Jean-François et
::
Naturellement, j’ai rapidement confirmé notre rendez-vous et excitée, je suis partie dans la tempête pour aller chercher les enfants. Une mijoteuse bien garnie nous attendait et le repas s’est rapidement déroulé. Puis, ce fut l’attente! Pas de celle qu’on s’ennuie et qui est dont loooooongue. Non, plus celle qui nous fait craindre le pire: Camille est fatiguée, Félix est bougon et ils ont en tête de se déshabiller pour « courrir comme des fous flambant nus ». Oups! Heureusement, Papabooh! sauve notre honneur en jouant avec les enfants, quand tout à coup, ça cogne à notre fenêtre du salon.
Toc toc toc!
::

À suivre…
(Il est tard, je dois aller me coucher… Au lit tout le monde!)

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This