13

On s’organise…

Quand tout va trop vite, qu’on perd des bouts, que nos matins tournent en cauchemar, que nos soirées sont épuisantes, qu’on a l’impression d’être en pleine rébellion, qu’on se couche frustrée, qu’on se réveille épuisée, qu’est-ce qu’on fait?

On danse?

On dessine des châteaux de princesses?

On reste dans sa même routine?
NON!
On s’organise ou on se réorganise…




Alors, un vendredi soir, j’ai tout débranché, j’ai fouillé dans ce que j’avais sous la main et je me suis mise à griffonner! Au diable les logiciels, les beaux pictogrammes et les photos, j’ai pris un bon vieux feutre et j’ai écrit, dessiné et illustré:
  1. les routines: du matin (soleil), du soir (lune) et de l’habillement d’hiver (celle-là, je l’ai prise dans mes vieilles affaires)
  2. les responsabilités: du matin (ex.: mettre mon pyjama sur son lit) et du soir (ex.: mettre mon linge dans mon panier à linge sale)
  3. mes attentes de maman: 3 moments importants dans la journées pour avoir la chance d’ ajouter 3 collants sur le chemin + des petits collants surprises pour des bons coups!
  4. deux nouveaux chemins des responsabilités: un pour Fillette et un pour Fiston
  5. un tableau avec 8 pastilles pour arriver à un cadeau-surprise! 🙂
J’ai aussi:
  1. ressorti mon time-timer, ma minuterie et je rêve d’un beau sablier…
  2. instauré un système de vedette du jour pour savoir à qui était le tour de l’histoire en premier et de la chanson avant le dodo (impair=Fillette, pair=Fiston), comme Papabooh! et moi alternons dans nos rôles, ça devenait conflictuel et source de discussions inutiles
  3. fait l’acquisition d’un calendrier virtuel pour aider les enfants à se situer dans le temps
  4. trouvé deux nouveaux paniers à linge (sale) thématique pour chacun des enfants
  5. collé la routine de l’habillement dans l’entrée de la maison
  6. installé une table d’appoint dans notre cuisine pour y laisser un kit de devoirs (je vous reviens sur ça) et des objets qui nous aident pour les apprentissages (lézard lourd, abaque, gros dés, crayons, tapis antidérapant, etc…
  7. affiché de nouvelles choses sur notre méga babillard (calendrier familial, l’alphabet, les chiffres, etc) et enlevé d’autres qui ne faisaient que polluer notre vision
  8. recyclé des tonnes de dessins et de bricolage que nous accumulions (je ne suis pas capable de jeter et de les faire disparaître, mais là, c’était juste trop…).
  9. ressorti des jeux de société pour stimuler les troupes, etc…
Je suis assez fatigante avec mes consignes et ça prend souvent encore plus de temps de le demander que de le faire moi-même, mais j’ai de l’espoir… Mes cocos ont 4 et 6 ans (et 35 ans!) et je pense que nous avions besoin de repartir sur de nouvelles bases, moi la première!
Je dois faire des efforts pour être cohérente et faire preuve de beaucoup de rigueur pour ne pas oublier de mettre les collants. Les chemins sont maintenant sur la porte d’entrée et j’ai ainsi plus de chance de ne pas les oublier.
Bientôt, j’espère rendre accessible seulement une partie des livres, des jouets et du matériel de bricolage. J’avoue que nous en avons beaucoup… Et que les enfants sont capables de tout aller chercher par eux-mêmes (même quand ils ne devraient pas!). J’ai un projet pour le mois de décembre et je pense que cela va m’aider à faire le tri. Ensuite, ce sera le temps de faire les boîtes pour le déménagement, alors tout va aller lentement, mais certainement du bon côté.
À petits pas, encore un fois…
Quoique cette fois-ci, j’ai fait un gros bond!

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This