20

« Hey! La mère, t’es belle! »

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
Quoi? Il fait plus mille, j’ai terriblement chaud, je sue, je suis couettée (ma fameuse crinière de lionne!), j’ai un look de granole-gitane (une robe batik mauve et blanche, de longues boucles d’oreilles et un foulard léger au cou qui absorbe la sueur) et j’accueille ma fillette à son retour d’école quand j’entends cette remarque.
.
Hein? En fait, ça ressemblait plutôt à « ei, tè bel, la mer! ». Mais, en grande polyglotte que je suis, j’ai reformulé la phrase (encore toute étonnée) et validé: tu dis que je suis belle ? Oui!
.
Yahouuuu!!!! Moi? Belle? Belle! Belle!!!
.
Alors là, ce petit garçon a fait ma journée, je suis aux petits oiseaux depuis! Je pense même avoir trouvé mon prince…
.
En passant, je vous reviens bientôt avec des nouvelles de ma fille, mais comme elle ne parle pas vraiment, que les détails arrivent au compte-gouttes, que je joue à la devinette (est-ce que tu es assise à côté d’une fille? D’un garçon?), que je ne veux pas embêter l’école avec un étiquette de mère hystérique, mais rassurez-vous, ses yeux brillent de bonheur et ça, ça ne me trompe pas. Elle aime l’école. Pour le reste , ça s’en vient!
.
Et n’oubliez pas, la vérité sort de la bouche des enfants!
Du moins, quand il parle…
.
* Voici des petites photos de Fillette qui part avec sa Berline (transport adapté) et M. Guy, d’où est arrivé cette remarque.

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This