11

Un bouquet de dextérité!

Hier, il faisait beau (mais froid!) et nous avons passé du temps dehors, sur le terrain! Ce dernier était un peu triste… Suivant les conseils du jardinier paresseux (Larry Hodgson)*, je n’ai pas coupé mes vivaces l’automne dernier, mais elles commençaient à demander grâce.

Alors, après une belle balade au centre d’interprétation, alors que mes enfants faisaient du vélo dans notre allée, j’ai sorti mes gants et mes sécateurs et je me suis mise au travail. Mais, loi de Mommy oblige*, ils sont venus me rejoindre avec des ciseaux pour venir m’aider! Ils sont très débrouillards, je ne peux pas dire le contraire… Certaines tiges étant plus rigides, j’ai eu l’idée de faire couper les fleurs aux enfants. Un grand succès!!!

Fillette est partie chercher un sceau et à deux, ils ont réussi à le remplir. Pourquoi? Pour l’offrir à Tatie Stéphanie qui nous attendait pour le souper. Un beau bouquet de fleurs séchées… Avouez, ils sont vraiment mignons, non?

Ce qui m’a le plus impressionné, c’est que mes enfants ont tous les deux quelques difficultés avec leur dextérité fine et qu’ils ont vécu d’eux-mêmes une belle activité en faisant, sans thérapie, un beau travail qui fait du sens, dans la vraie vie. J’adore quand cela nous arrive. Ils étaient tellement contents et fiers d’eux.

J’aurais pu dire non, que c’était dangereux, qu’ils étaient pour se blesser, piétiner mes plantations ou même abîmer leurs ciseaux et, je les ai plutôt regardés avec beaucoup d’attention, d’amour et même une certaine admiration. Encore une fois, j’ai appris d’eux.

Et moi qui me sentait un peu coupable de ne pas les inscrire à Gymn-Eau (loisirs sportifs pour enfants ayant des défis), trop fatiguée par nos grosses semaines pleines de r.v. et de défis, mais voulant leur offrir une belle activité hebdomadaire. Bien, j’étais complètement à côté!

Je sais que vous l’avez déjà compris pour la plupart, mais que voulez-vous, je suis plutôt lente pour certains apprentissages.

Ou trop exigeante envers moi-même?

Ou complètement déconnectée de ma réalité (je veux, mais je ne peux pas)?

Mais le beau week-end qui se termine me laisse un désir de vivre encore plusieurs belles journées en famille. Ensembles, heureux, tout simplement. Sans engagement. Seulement une certaine routine de repas et de siestes qui rythme nos journées.

Alors Tatie, tu l’aimes notre bouquet?

*www.jardinierparesseux.com

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This