3

Dyspraxie: truc no 5

Utiliser une brosse à dent électrique!!!

Et pourquoi électrique? Parce que c’est un moyen simple, peu coûteux, accessible, parfois ludique, toujours pratique pour commencer ou continuer une désensibilisation de la bouche, des lèvres et de la langue en permettant à l’enfant de vivre une petite expérience pas trop traumatisante… Oui, mais encore??? Les vibrations du petit moteur, avec ou sans pâte à dent, les petites poils qui picotent, la salivation qui augmente, la mousse qui chatouille sont tous des éléments sensoriels qui font prendre conscience de sa bouche, les muscles qui se mouvent, les dents et la langue qui les composent, etc… Mais plus concrètement??? Ça peut faire une différence réelle dans la variété et la quantité des mots (ou sons) prononcés par la suite. Un même mot peut gagner une son ou une syllabe de plus en faisant tout simplement l’exercice… Un exemple? « Pom » pourra gagner un « me » après un tel brossage de dents!

Manger du pain « baguette », de la réglisse (il en existe de la 100% fruit), mâcher de la gomme, croquer une pomme (alors qu’on offre souvent le fruit bien coupé en petits morceaux sans la pelure), boire à la paille sont aussi plein d’autres trucs à pratiquer facilement (ok, ça dépend de certains!!!) qui aident à développer la musculation de la bouche et qui permettent un plus grand éventail de mouvements donc de sons.

Ça coûte pas cher d’essayer! En prime, le dentiste sera content…

Partage: chez nous, les brosses ne durent jamais très longtemps et souvent, ma fille la mord… Alors que celle de mon fils offerte en même temps à une plus longue durée de vie. En passant, on peut aussi changer les batteries!
Merci à mon amie Isabelle qui a inspiré ce billet!

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This