6

Partage: lait de soya aux fraises…

Cette semaine, ma fille et moi avons été faire les courses et à sa demande, nous avons acheté 3 petites boîtes (dont une qui fut bue sur place) à boire de lait de soya aux fraises pour ses lunchs (ainsi qu’un gros 2 litres pour en mettre dans les gourdes ou en boire à la maison). Ma Fillette n’est pas allergique aux produits laitiers, mais j’aime bien varier et lui offrir différents produits et lui faire connaître de nouvelles choses. Le lendemain matin, toute excitée, elle a complété sa boîte à lunch avec le fameux lait de soya aux fraises!

Lorsqu’elle revient de l’école, nous vidons ensemble son sac et sa boîte à lunch. J’ai souvent des surprises, mais hier, j’ai surtout eu de la peine… Ma fille a vécu pour la première fois les sarcasmes des petits amis lors du dîner et elle n’a pas bu son lait (ni rien d’autre…). Comme elle ne parle pas encore comme vous et moi, c’est difficile de bien comprendre, mais en gros, les amis ont ri d’elle et depuis, elle refuse catégoriquement de boire du lait de soya aux fraises, même à la maison!

Dans des moments comme ça, je sympathise à 150% avec les parents et les enfants qui vivent ce genre de situation parce qu’il y a des allergies ou des intolérances alimentaires. Je pense aussi à tous ceux et celles qui vivent de l’intimidation parce qu’ils sont différents, de couleurs différentes, qui ont un handicap et/ou une maladie, qui sont trop petits, trop grands ou juste pas comme tout le monde… Il me semble que je reviens sur ce sujet souvent, faut croire que cela me touche vraiment… Curieusement, je m’attendais à ce que la première peine de ma fille soit reliée à ses handicaps ou sa maladie, mais certainement pas à ses goûts alimentaires!

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This