5

Une « rentrée sympathique » comme…

Ouf! Même si je ne suis pas de retour au travail, j’ai l’impression de vivre une « rentrée sympathique comme dans une »grossesse sympathique ». J’ai plein de symptômes: je fais de l’insomnie, de suis stressée, je regarde et j’analyse tout le matériel scolaire que je rencontre et je suis épuisée. J’en ai même perdu la voix!

Pourtant, je n’enseignerai pas encore pour les prochaines semaines ou mois, je fais des siestes, je n’arrête de pas de réduire mes engagements (r.v. pour Cocotte ou moi-même), je ne m’engage pas dans aucune activité, j’ai remis à plus tard toutes les corvées d’automne et j’ai vraiment mis de côté mon idéal domestique: je lave quand on n’a plus rien de propre et je cuisine quand on a faim. Point.

Mais Fillette a commencé sa classe de langage-préscolaire et Fiston a changé de groupe au CPE. Ho! Lala… C’est énorme! Rien pour n’importe quelle supermaman, mais tellement gros pour moi-même présentement. Je suis dans la lune, j’ai une mémoire à court terme qui s’emballe, je pars sans mon portefeuille. Des fois, je dois même retourner à la maison chercher mes clés…

Je sais que je dois vivre le moment présent, mais j’ai de la difficulté à accepter le fait que je suis inefficace, lente et un peu perdue. J’ai tellement eu de « drive » par le passé, que je me reconnais pas moi-même. En même temps, je me sens un peu moins oppressée. Ce relâchement, c’est mon corps qui le réclame.

Les choses se placent, Camille sera suivie au Bouclier un avant-midi par semaine en orthophonie et en ergothérapie pendant que je serai moi-même en rencontre avec la neuro-psychologue pour… Vous savez bien. Cette réalité que je n’arrive pas à accepter, ces deuils répétitifs, ce besoin d’être vigilante sans tomber l’hypervigilance, mon quotidien quoi!

Nous passons donc au public (moins de dettes!), le même jour, en même temps. Du moins pour un bon deux mois. Contrairement au printemps dernier où une ou l’autre était toujours en thérapie, je vais avoir 4 journées pour me remettre e-n-f-i-n sur le piton. Du moins, c’est ma priorité…

Et aussi vous revenir sur la rentrée de ma belle princesse.!

Vous pourriez aussi aimer

Pin It on Pinterest

Share This